mardi, avril 13, 2021

Le Qatar et la Malaisie s’accordent pour fonder une haute commission conjointe  

Courrier arabe

Hier jeudi, à Doha la capitale du Qatar, le prince du pays, le cheikh «Tamim ben Hamad al-Thani» a signé, avec le premier-ministre de la Malaisie «Mahathir bin Mohamed», un accord de collaboration, pour fonder une haute commission conjointe entre les deux pays.

L’agence de presse qatarie «QNA» a noté que «la commission stratégique, a pour but de renforcer les relations, en pleine croissance à plusieurs niveaux, entre Doha et Kuala Lumpur».

Elle indiqua que «lors de leur rencontre, tenue jeudi, les deux responsables avaient discuté les possibilités, pour renfoncer les relations bilatérales entre leurs pays, au niveau des secteurs économiques et gouvernementaux».

Et signala qu’ils avaient également évoqué les évolutions régionales et internationales, d’une façon détaillée.

Suite à la réunion, le prince «Tamim al-Thani» déclara lors d’un tweet, sur son compte officiel, qu’il était ravi de la visite du premier-ministre, «qui transposera les relations de collaborations et de fraternité entre les deux nations, vers un autre niveau, grâce à l’expérience du développement, et aux ressources extraordinaires, dont disposent les deux pays» annonça-t-il.

Plus de collaborations dans d’autres domaines

Alors que pour le reste de sa visite, l’agence «QNA» mentionna que «le premier-ministre malaisien avait rencontré les représentants de la chambre de Commerce et d’Industrie qatarie, et qu’il s’était engagé avec les Qataris, à renforcer le commerce entre les deux pays, et à lancer des collaborations futures, dans les domaines des banques, du finances, de la communication, de l’énergie, ainsi que du sport, du tourisme et de l’agriculture».

Et ajouta que ««Mahathir Mohamad» affirma que la Malaisie était ouverte pour d’autres investissements qataris, notamment dans les domaines du pétrole, du gaz, de la pétrochimie, de l’industrie alimentaire halal et surtout le tourisme et le système de finance islamique».

Sur ce, il importe de noter que la visite du premier-ministre malaisien, s’étend à quatre jours, et se présente peu avant le début du sommet islamique, prévu à «Kuala Lumpur», avec la participation du Qatar, de la Turquie, du Pakistan, et de l’Indonésie, pour discuter les affaires du monde islamique.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos