lundi, décembre 6, 2021

Le Qatar insiste sur un Moyen-Orient sans armes de destruction massive

Courrier arabe

Le Qatar a appelé les pays du monde «à respecter les accords et les conventions, sur le désarmement nucléaire, afin que le Moyen-Orient puisse être une zone sans armes de destruction massive».

La représentante permanente du Qatar auprès des Nations unis, la cheikha Alya Ahmad al-Thani, a participé vendredi, à la 76ème session du comité de désarmement et de sécurité internationale, intitulée «le désarmement et la sécurité internationale».

La cheikha Alya avait indiqué que «réduire la propagation des armes contribuait directement à diriger les ressources vers la lutte contre la propagation du coronavirus, et encourageait la mobilisation des efforts au profit des aides humanitaires et du développement durable, dans les communautés locales».

Elle avait noté : «Il est impératif de répondre en urgence aux appels lancé par le secrétaire général des Nations unies, pour mettre en place un cessez-le-feu, dans toutes les régions du monde en conflit, afin d’offrir une opportunité pour lutter contre le coronavirus».

La représentante du Qatar avait aussi affirmé «le soutien de son pays, à la deuxième conférence, prévue par les Nations unies en fin d’année, pour discuter les moyens de faire du Moyen-Orient une zone sans armes de destructions massives».

Il est à signaler que le Qatar avait appelé, à plusieurs reprises, à ce que le Moyen-Orient reste sans armes de destruction massives, et avait demandé à Israël de collaborer avec l’Agence internationale de l’énergie atomique, au sujet de ses capacités nucléaires, et d’ouvrir les portes de ses réacteurs nucléaires aux inspecteurs.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos