dimanche, janvier 17, 2021

Le Qatar s’inquiète pour la Libye et parle d’hypocrisie politique

Courrier arabe

Le ministre qatari des affaires étrangères Mohamed Ben Abderrahmane Al-Thani a dénoncé les bombardements « aveugles » des zones civiles sur Tripoli, la capitale libyenne, menés par les milices armées du général à la retraite Khalifa Haftar affirmant que c’est un acte «barbare».

Le ministre a déclaré, dimanche dans un tweet, que «attaquer les civiles pour semer le chaos et cibler les emplacements vitaux est un crime de guerre collé au dos de ceux qui le commettent et de ceux qui les soutiennent».

Dans le même contexte, il affirme aussi que «l’hypocrisie politique et la persistance des doubles jeux ont affaibli le monde arabe et ont formé un lieu propice au terrorisme».

Le Qatar a assuré qu’il suivait, avec inquiétude, l’évolution en Libye et qu’il craignait l’insécurité et le chaos qui mettront en péril la vie de milliers de civiles, signalant que la situation risque de se dégrader pour ce qui est de l’immigration clandestine et du trafic d’homme qui ne pourront être contrôlés.

L’émirat avait dénoncé la situation en Libye dès le début de l’escalade, et avait mis en garde contre les mains extérieures qui soutenaient Haftar et l’approvisionnaient en armes en citant l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis et l’Égypte.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos