vendredi, juin 25, 2021

Le quatrième round du dialogue libyen démarre lundi au Maroc

Le quatrième round des négociations entre la Chambre des Représentants libyenne et le Haut Conseil d’Etat libyen, débutera lundi, dans la ville de Tanger (nord du Maroc), a fait savoir dimanche, un responsable marocain.

Dans une déclaration accordée à l’agence Anadolu, le responsable au sein du ministère marocain des affaires étrangères, qui a requis l’anonymat, a indiqué que le quatrième round des négociations entre le Haut Conseil d’Etat libyen et la Chambre des Représentants libyenne, démarrera lundi dans la ville de Tanger.

Trois rounds précédents du dialogue entre les deux organes politiques libyens ont été tenus dans la ville balnéaire de Bouznika (Maroc). Le premier round s’est déroulé entre le 6 et le 10 septembre, le deuxième round s’est tenu du 2 au 6 octobre et le troisième round dans la période allant du 3 au 5 de novembre courant.

Le responsable a précisé que le quatrième round examinera les conditions de candidature pour pourvoir aux postes de responsabilité, les développements de la situation en Libye, ainsi que les recommandations du Forum de dialogue politique libyen.

« Il est attendu que les membres de la Chambre des Représentants libyenne de la capitale Tripoli, prennent part à ce round », indique la même source.

De son coté, le membre du Parlement libyen de Tripoli, Mohamed Hnich, a signalé à l’agence Anadolu, que des parlementaires de la capitale Tripoli (dont il n’ a pas déterminé le nombre) ont été invités par le Maroc, pour participer à la rencontre de Tanger.

Hnich, a fait valoir le rôle important joué par le Maroc pour trouver une solution à la division dans son pays, sans donner plus de détails sur la rencontre.

La ville marocaine de Tanger a abrité entre le 23 et le 28 novembre courant, les travaux de la session de consultations de la Chambre des Représentants libyenne, en présence de 120 élus libyens de Tobrouk et de Tripoli.

Les parlementaires libyens, ont convenu de tenir une session du Parlement libyen à Ghadamès, selon la déclaration finale des travaux de la session de consultations.

La Libye endure depuis des années une division dans ses organes législatif et exécutif, ce qui a provoqué un conflit armé, causant des pertes parmi les civils ainsi que d’énormes dégâts matériels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos