mardi, février 7, 2023

Le régime syrien juge ses opposants et envoie ses partisans combattre en Libye

Courrier arabe

Le régime syrien a transféré à Damas, lundi soir, un nombre de ses opposants pour les juger et cela après leur détention pendant plusieurs jours dans la ville d’as-Suwayda au sud du pays.

Selon le journal Al-Araby Al-Jadeed, des sources de la ville d’as-Suwayda ont indiqué que le régime syrien avait l’intention de transférer les militants en question à Damas pour les faire comparaître devant le tribunal du terrorisme, cette information aurait été confirmée lorsque certains détenus ont été emmenés à la prison centrale d’as-Suwayda pour être interrogés.

Selon les sources qui ont tenu à rester anonymes, les avocats n’ont pas pu suivre l’enquête ou voir les détenus avant leur transfert à Damas qui s’est fait malgré les interventions des sheikhs de la région qui avaient eu la promesse des autorités de libérer ces détenus.

Des sources locales ont déclaré au même journal qu’un groupe de femmes a protesté, lundi, devant le bâtiment du gouvernorat de la ville d’as-Suwayda pour exiger la libération des prisonniers, en signalant que ce ne sera sûrement pas la dernière protestation dans la ville surtout que le régime syrien refuse d’informer les familles des prisonniers de l’état de leurs enfants et refuse de désigner des avocats pour les défendre.

Leur transfert au tribunal du terrorisme soulève de sérieuses inquiétudes quant à leur sort, car ce dernier est célèbre pour les condamnations à mort, la prison à vie et les travaux forcés surtout que le régime syrien considère tous ses opposants comme des traîtres et des espions.

Ce transfert a coïncidé avec le transfert de groupes de jeunes à la base aérienne de Hmeimim en préparation pour leur transfert en Libye, afin de combattre aux côtés des milices du général à la retraite Khalifa Haftar.

Des sources d’as-Suwayda ont rapporté cette nouvelle au journal en indiquant que le régime et ses alliés exploitaient la détérioration de l’état économique des jeunes en leur promettant des salaires allant jusqu’à 1000 $.

En avril dernier, des sources ont déclaré au journal que la Russie avait recruté des dizaines de citoyens du sud de la Syrie au profit des milices de Haftar en Libye.

Dernières infos

Pentagone: Un autre « ballon espion » chinois survole l’Amérique latine

Le porte-parole du Pentagone, Pat Ryder, a indiqué qu'un...

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Tunisie: « À travers son discours, Saïed veut maintenir le peuple dans la peur », accuse la centrale syndicale

Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du travail...

Le président du Tchad inaugure l’ambassade de son pays en Israël

Le Président de la République du Tchad, Mahamat Idriss...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Le Qatar soutient les efforts visant à juger le régime syrien pour l’attaque au Chlore de Douma

Le Qatar a annoncé, samedi, son soutien aux efforts internationaux visant à juger le régime syrien pour les «crimes abominables» qu’il a commis à...

Damas : Aggravation de la pénurie d’électricité, l’Iran limitant l’approvisionnement en pétrole bon marché

La demande de bougies a augmenté en raison d'une grave pénurie d'électricité dans la capitale syrienne Damas et dans d'autres zones sous le contrôle...

L’Irak et la Syrie sont des pays dangereux pour les journalistes, selon un bilan de RSF

«De 2003 à 2022, près de 1700 journalistes ont été tués dans le monde dans l'exercice de leur métier», a noté un bilan publié...

Israël reconnaît avoir lancé des dizaines de raids en Syrie en 2022

L'armée israélienne a reconnu, jeudi, avoir effectué des dizaines de frappes aériennes contre des cibles en Syrie au cours de l'année 2022. L'armée a déclaré...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here