mercredi, octobre 21, 2020

Le sénateur américain Sanders qualifie les EAU de «dictature»

Le sénateur américain Bernie Sanders, l’un des deux candidats démocrates restants à la présidence, a qualifié les Émirats arabes unis de « dictature » lors du débat télévisé de dimanche contre l’ancien vice-président Joe Biden.

Les propos du sénateur du Vermont sont intervenus après que Biden l’ait accusé de soutenir les dictatures en faisant l’éloge du mouvement socialiste sandiniste au Nicaragua, et du système éducatif de l’ancien dirigeant cubain Fidel Castro.

La discussion a commencé après que l’un des modérateurs a demandé à Sanders pourquoi les Américano-Cubains le soutiendraient après ses éloges pour la politique de Castro.

En réponse, le politicien chevronné a affirmé son opposition aux régimes autocratiques et son point de vue sur la transition mondiale vers l’autoritarisme.

« Je pense que nous condamnons l’autoritarisme, que ce soit en Chine, en Russie, à Cuba ou ailleurs, mais simplement dire que rien de ce qui a été fait, par aucune de ces administrations, n’a eu un impact positif sur leur peuple, eh bien je pense que c’est incorrect « , a-t-il ajouté.

Sanders a souligné qu’il avait pris une position claire sur la question bien avant ses pairs : « … avant que cela soit considéré comme une bonne politique, [ou même une] bonne idée, j’ai condamné la dictature en Arabie saoudite, (ainsi que) la dictature aux Émirats arabes unis. »

Il a promis d’être un porte-étendard pour les valeurs démocratiques s’il était élu président. « Ce que je crois en ce moment dans ce monde, c’est que nous sommes confrontés à une crise mondiale et à un mouvement vers l’autoritarisme. C’est ce que Poutine mène en Russie . C’est ce que [le prince héritier Muhammad bin Salman] MBS mène en Arabie saoudite.

«En tant que président des États-Unis, contrairement à Donald Trump, je vais baisser le drapeau et dire que dans ce pays et dans ce monde, nous avons progressé vers la démocratie et les droits de l’homme. C’est mon avis et cela l’a toujours été», a déclaré Sanders.

S’adressant à Biden, le modérateur a déclaré que l’ancien président Barack Obama avait également salué les systèmes d’éducation et de santé de Castro comme des «énormes réalisations» et a demandé au leader démocrate en quoi cela différait de ce que Sanders avait dit.

« Obama essayait de changer la politique cubaine afin que les États-Unis puissent avoir un impact sur la politique de Cuba, en les ouvrant », a déclaré l’ancien vice-président.

À cet égard, a déclaré Sanders, «le président Obama a été plus généreux que moi dans ses éloges de ce que Cuba a réalisé en termes de soins de santé et d’éducation. Moi, je parlais d’un programme, il y a de cela 60 ans, au cours de la première année de la révolution castriste. »

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse un haut responsable chypriote à démissionner

À Chypre, le président de la chambre des représentants, Demetris Syllouris, a présenté jeudi sa démission, suite à la publication d’un reportage, sur la...

Libye : Les routes vers al-Jofrah définitivement coupées alors que les 5+5 cherchent une...

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Début de la 2e journée des pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5 à...

La 2e journée de la quatrième série de pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5, a débuté, mardi, au siège des Nations unies à Genève. C’est ce qui ressort de la...

Les Emirats arabes unis veulent ouvrir une ambassade en Israël

Les Emirats Arabes Unis ont exprimé, mardi, leur souhait d'ouvrir une ambassade en Israël, dans le but de renforcer les relations diplomatiques entre les...

Des parlementaires européens appellent au boycott du sommet du G20 présidé par l’Arabie saoudite

Des parlementaires européens ont appelé les dirigeants de leurs pays et les responsables de l'Union européenne à ne pas participer au Sommet du G20, qui se tiendra le...