jeudi, octobre 29, 2020

Le vice-Président US informe des diplômés de l’armée américaine: « préparez-vous pour la guerre »

Dans un discours donné aux diplômés d’une prestigieuse académie militaire, le vice-Président américain Mike Pence a promis que chacun d’entre eux participerait à une guerre. Parmi les pays où ils pourraient être envoyés figurent l’Afghanistan, l’Irak, la Corée du Nord, la Chine, la Russie…

Le vice-Président Mike Pence a averti les cadets sortis diplômés d’une académie militaire américaine de s’attendre à ce qu’ils soient envoyés participer à une guerre, peut-être même dans l’hémisphère occidental.

Pendant un discours adressé aux 980 diplômés de l’Académie militaire de West Point, il leur a ainsi déclaré qu’il fallait se préparer à davantage d’actions militaires. Après l’obtention du diplôme, les jeunes militaires s’engagent pour huit ans, dont cinq ans en service actif et trois ans en réserve.

«C’est une certitude virtuelle que vous combattrez sur un champ de bataille pour les États-Unis à un moment de votre vie. Vous conduirez des soldats au combat. Cela va arriver».

…Avant de préciser les pays dans lesquels un conflit aurait de fortes probabilités de se produire, dont l’Afghanistan, l’Irak, la Corée du Nord, la Chine et la Russie.

Ce discours a été prononcé alors que la Maison-Blanche dépêchait des troupes supplémentaires au Moyen-Orient pour se prémunir contre l’Iran, et suite à des mois d’intimidation contre le Venezuela, pays situé dans l’hémisphère occidental évoqué par M.Pence.Sur la Toile, de nombreuses personnes ont condamné le discours «militariste» du vice-Président américain.

«Honte à Mike Pence. Il encourage la violence militaire et la normalisation d’une guerre sans fin alors qu’il devrait travailler pour assurer la sécurité de ces jeunes diplômés à la maison. En tant que vice-Président, son travail consiste à aider à prévenir la guerre et non à l’inviter. Mes pensées d’aujourd’hui concernent la paix», a de la sorte tweeté un internaute.

Évoquant des menaces d’attaques «imminentes» de la part de Téhéran ou de ses alliés régionaux contre les intérêts américains, Washington a multiplié les déploiements militaires, dépêchant dans le Golfe un porte-avions, des bombardiers B-52, un navire de guerre et des missiles Patriot. Donald Trump a aussi annoncé vendredi l’envoi de 1.500 soldats supplémentaires au Moyen-Orient de manière «préventive».

SourceSPUTNIK

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Merkel annonce un reconfinement partiel de quatre semaines en Allemagne

La chancelière allemande, Angela Merkel, a déclaré ce mercredi 28 octobre que les gouverneurs des 16 landers avaient accepté de fermer, à partir du...

Jordanie: le gouvernement déploie 45 mille agents pour sécuriser les élections législatives

Le directeur de la sûreté publique, le Général Hussein Al Hawatmeh a annoncé, mercredi, que 45 000 agents de sécurité seront déployés dans le...

Washington : Des manifestations suite à la mort d’un citoyen afro-américain

De violentes manifestations se sont déclenchées mercredi, à Washington, suite à la mort d’un Afro-Américain au terme d'une course-poursuite avec la police américaine. La chaine locale « NBC4 »...

Tunisie : “la situation épidémiologique est très dangereuse” (ministère de la Santé)

Le ministère tunisien de la Santé a annoncé, mercredi, que la situation épidémiologique dans le pays est devenue très dangereuse après la hausse spectaculaire...

Libye : 4 nouveaux cimetières trouvés à Tarhounah

En Libye, les forces de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) alliées au Gouvernement d’union nationale (GNA) ont déclaré, hier mardi, avoir trouvé des...