mardi, juillet 14, 2020

L’émir du Qatar en visite à Alger, discute sur la collaboration et les évolutions actuelles avec le président Tebboune

Courrier arabe

Durant sa visite officielle entreprise aujourd’hui mardi, à Alger, l’émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani a discuté avec le président algérien Abdelmadjid Tebboune la collaboration bilatérale et les évolutions politiques actuelles.

Selon la télévision algérienne, les deux dirigeants ont eu des discussions politiques «sur les relations bilatérales et la collaboration économique entre les deux pays, ainsi que sur des affaires politiques régionales et internationales, dont le dossier libyen et la cause palestinienne étaient en tête».

Par ailleurs, l’agence de presse qatarie, QNA, a signalé que l’émir qatari était arrivé à Alger aujourd’hui, venant de la Tunisie. «Il a été reçu à l’aéroport international d’Alger, Houari Boumedian, par le président algérien Abdelmadjid Tebboune, ainsi le ministre des Affaires étrangères, Sabri Bougadoum, et plusieurs autres personnalités.», avait-elle détaillé.

De sa part, hier lundi, un communiqué de la présidence algérienne avait affirmé que l’émir du Qatar tiendra des discussions avec le président de la République. «Les deux responsables aborderont leurs différents points de vues sur les affaires d’intérêts commun», avait-il indiqué, sans mentionner plus de détails.

Pour le cheikh Tamim, cette visite est la troisième durant 5 ans, et reflète l’intérêt qu’éprouve la direction politique qatarie pour renforcer les relations avec l’Algérie, notamment au niveau des projets économiques.

En plus des relations économiques, Doha et Alger partagent les mêmes positions politiques vis-à-vis de nombreux dossiers, comme celui de la cause palestinienne ou celui de la Libye, au sujet duquel elles soutiennent la résolution politique et proclament un dialogue libyo-libyen.

Notons toutefois que cette visite est la troisième visite d’un chef d’État, en Algérie, depuis l’élection de Tebboune, après celle du président turc, Recep Tayyip Erdogan, en janvier dernier, et du président tunisien, Kaïs Saied, le 2 de ce mois.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arrêté à l’aéroport Djerba-Zarzis, un professeur à la Sorbonne subit un mauvais traitement des...

Le maître de Conférences à l'université de la Sorbonne et l'ex-conseiller de l'ancien président de la République, Mohamed Hnid, a été arrêté, ce dimanche,...

La NOC accuse les Émirats Arabes Unis d’être le premier responsable de l’arrêt renouvelé...

La compagnie pétrolière nationale de la Libye (NOC) a dénoncé, hier dimanche, explicitement l’arrêt renouvelé de la production et la suspension des exportations de...

Covid-19: les États-Unis enregistrent prés de 700 nouveaux décès en 24 heures

Le bilan des victimes du coronavirus aux Etats Unis est passé, dimanche, à 137 418 morts, après que les autorités sanitaires du pays aient...

Yémen: les Houthis ciblent une installation pétrolière saoudienne et plusieurs aéroports

Le groupe rebelle yéménite des Houthis a déclaré dans un communiqué : "Nous avons ciblé avec précision la grande installation pétrolière de Jizan, dans...

Libye: Haftar impose des conditions pour permettre l’exploitation du pétrole

Le seigneur de guerre renégat Khalifa Haftar, chef des milices rebelles de l'est de la Libye, a déclaré, samedi, qu'il continuera à bloquer la...