mercredi, août 12, 2020

Les 1000 jours du Qatar sous le blocus : Résistance, fierté et défis

Courrier arabe

Jeudi le 13 février, les Qataries ont insisté à mémoriser les 1000 jours, que leur pays a passé sous le blocus, imposé en 2017, par le Bahreïn, les Émirats arabes unis, l’Arabie saoudite et l’Égypte, affirmant être avec leur gouvernement.

À travers le hashtag «#1000_ يوم_من_الصمود» (1000 jours de résistance), les Qataris ont publié des tweets, affichant un grand soutien au gouvernement de leur pays, et affirmant que «le Qatar sera toujours fort et ne tournera jamais le dos à ses principes».

Plusieurs d’entre eux avaient publié des photos de l’émir du pays, le cheikh «Tamim ben Hamad al-Thani», parlant de lui comme signe de fierté, de force et de détermination.

Certains avait envoyé des messages aux pays à l’origine du blocus, leur affirmant que «le blocus avait, en réalité, renforcé leur pays et lui avait permis d’aller de l’avant et de s’imposer au niveau régional et international».

Alors que d’autres s’étaient adressés aux parties qui attendaient «la chute du Qatar et sa résignation à la soumission». Ils avaient clairement déclaré : «Ceux qui pensent que le Qatar se soumettra aux pays qui lui imposé le blocus, ne sont que rêveurs et devront lire l’histoire», soulignant que l’histoire témoignait de la grandeur de leur pays et de sa dignité.

Rappelons toutefois que le blocus avait été imposé à Doha, après que Riyad, Manama, Abu Dhabi et le Caire l’avaient accusé de soutenir les groupes terroristes, ce qu’elle nie constamment, dénonçant un complot pour atteindre à sa souveraineté et contrôler sa diplomatie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : en 24 heures, 703 nouveaux décès au Brésil, 871 en Inde et...

Le Brésil a enregistré 703 nouveaux décès dus à la Covid-19 ces dernières 24 heures. Le ministère brésilien de la Santé a annoncé, mardi, que...

Les affrontements à Beyrouth entre des manifestants et les forces de l’ordre ne cessent...

Les forces de l’ordre libanaises ont lancé des bombes lacrymogènes à l’endroit de manifestants dans le centre de la capitale Beyrouth, pour les repousser...

Covid-19: « la situation épidémiologique en France évolue dans le mauvais sens », selon...

La situation sanitaire liée au coronavirus en France « évolue dans le mauvaise sens » et devient « préoccupante », a déclaré mardi le...

MEE : «Al-Jabri est désormais une affaire plus dangereuse que celle de Khashoggi pour ben...

Le journal britannique, The Middle East Eye, a déclaré que l’affaire de l’ancien général saoudien Saad al-Jabri était désormais "un sujet plus dangereux que...

Liban : le président Aoun accepte la démission du gouvernement suite aux manifestations de...

Le président libanais Michel Aoun a accepté, lundi, la démission du gouvernement et a chargé le Premier ministre sortant Hassan Diab de la gestion...