lundi, octobre 25, 2021

Les Émirats arabes unis démantèlent une base militaire en Erythrée qu’ils utilisaient lors de la guerre au Yémen

Courrier arabe

L’agence de presse américaine, Associated Press (AP), a déclaré, jeudi, que «les Émirats arabes unis (EAU) avaient commencé à démanteler une base militaire, exploitée par ses forces, en Erythrée, pour transporter des armes lourdes et des combattants vers le Yémen», précisant que «les mouvements furent détectés après qu’Abou Dhabi avait annoncé le retrait de ses troupes du Yémen».

L’agence signala, lors d’un rapport publié sur son site, que «les EAU avaient investi des millions de dollars pour développer le port, élargir l’aérodrome, et installer d’autres infrastructures dans la base, fondée durant les années 30 par les colons britanniques, dans la ville érythréenne d’Assab, qui donne sur les côtes de la mer Rouge».

«Le site fut exploité par les EAU, depuis septembre 2015, comme base pour transférer les armes lourdes et les combattants vers le Yémen», avait-elle noté, en précisant que «différents équipements militaires furent déployés dans la base, dont des chars, de type Leclerc, des obusiers automoteur de type howitzer G6, ainsi que des blindés de type BMB-3».

Elle souligna également que «des hélicoptères et des drones furent détectés, dans les lieux, ainsi que d’autre type d’avions militaires».

«Des casernes hébergeaient des militaires émiratis, yéménites et soudanais, avant qu’ils ne soient transférés vers Aden, à bord du navire SWIFT-1, qui fut attaquée, en 2016, par les milices des Houthis, soutenues par l’Iran», avait-elle ajouté.

Le rapport indiqua que «la base fut exploitée comme prisons, enfermant les prisonniers détenus par les forces de la coalition arabe», et affirma, selon des spécialistes que «la base incluait l’un des meilleurs hôpitaux de campagne au Moyen-Orient».

AP a souligné que «les images, sur lesquelles elle s’était basé pour réaliser son rapport, furent prises par satellite, en janvier et février, par la compagnie, Planet Labs, soit après qu’Abou Dhabi ait annoncé le retrait de ses troupes du Yémen».

Ainsi, il importe de rappeler que les EAU se sont impliqués dans la guerre au Yémen, en 2015, aux côtés de l’Arabie saoudite, pour soutenir le gouvernement yéménite contre le groupe des Houthis qui détient le contrôle de Sanaa la capitale du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos