samedi, octobre 23, 2021

Les Émirats arabes unis et le Bahreïn à l’appui d’Israël « face aux menaces d’Iran »   

Courrier arabe

Israël a déclaré prendre des mesures pour faire face aux menaces iraniennes, appuyé par les Émirats arabes unis (EAU) et le Bahreïn, qui ont souligné «l’importance de la collaboration de l’administration de Joe Biden, pour maintenir la stabilité au Moyen-Orient».

Le site hébreu, i24news, a signalé que «l’Institut de la sécurité nationale en Israël avait organisé sa conférence annuelle, avec la participation du chef d’état-major de l’armée israélienne, Aviv Kokhavi, du ministre israélien des Affaires étrangères, Gabi Ashkenazi, ainsi que d’Anwar Gargash, le secrétaire d’État aux Affaires étrangères des EAU et d’Abdullatif ben Rashid al-Zayani, le ministre bahreïnien des Affaires étrangères».

Selon le site: «Ashkenazi signala qu’Israël avait le droit d’opter pour un choix militaire afin d’empêcher Téhéran de détenir une arme nucléaire, alors qu’Aviv Kokhavi déclara avoir demandé à une équipe de de mettre en place «des nouveaux plans», pour faire face aux éventuelles menaces iraniennes».

«Ashkenazi expliqua que l’administration de l’ancien président américain, Donald Trump, avait imposé des sanctions sévères contre Téhéran, mais pour parvenir à établir des accords avec l’administration de Biden, Israël devra opter pour une politique où il devra négocier avec ses amis les plus proches et leur parler de ses intérêts», avait-il ajouté.

Les EAU et le Bahreïn soutiennent Israël

Selon le site hébreu Walla, «le ministre bahreïnien, al-Zayani, signala que l’administration américaine devait négocier avec les gouvernements des pays de la région, sur les affaires et les défis auxquels ils sont confrontés, y compris le dossier nucléaire iranien et les ingérences étrangères, pour établir la paix et la stabilité au Moyen-Orient».

«Si Israël et les pays du Golfe se mettent en accord sur une même position au sujet de l’Iran, ils pourront influencer Biden», avait noté al-Zayani, selon le correspondent du site hébreu.

«À son tour, Anwar Gargash souligna qu’il fallait traiter avec les activités iraniennes menées dans la région, insistant sur l’importance du rôle américain et des forces internationales», avait-il ajouté.

Les Iraniens répondent

Sur ce, la chaîne russe, Russia Today, indiqua que «le représentant permanent de l’Iran auprès des Nations unies, Majid Takht Ravanchi, affirma que son pays conservait son droit de répondre aux menace israéliennes».

«Lors de son discours prononcé mardi, à l’assemblée de l’ONU, Ravanchi, signala qu’Israël continuait à mentir et à trafiquer des mensonges et de fausses informations pour faire paraître le programme nucléaire iranien comme une menace pour la région», avait noté la chaîne.

«Téhéran n’hésitera pas à se défendre et nous répondrons aux menaces qui nuisent à notre sécurité nationale», avait-il dit, selon la chaîne.

Il est à rappeler que les autorités israéliennes redoutent que l’administration de Joe Biden renoue avec l’Iran, mettant en péril sa sécurité.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos