jeudi, décembre 3, 2020

Les Émirats arabes unis fournissent des équipements médicaux au Mossad israélien    

Courrier arabe

Des informations ont indiqué que dans le cadre de son plan de lutte contre le coronavirus, le Mossad israélien a obtenu des équipements médicaux, de la part de l’un des pays du Golfe, au moment où un écrivain israélien signale que cette crise a obligé les Israéliens à vivre l’enfer qu’ils infligent, depuis des années, aux Palestiniens.

Reuters a rapporté selon des médias israéliens, que «l’agence de renseignement d’Israël (Mossad) avait reçu 100 mille appareils détecteur du Covid-19, de la part de l’un des pays du Golfe».

De sa part, le site britannique, Middle East Eye nota, selon l’analyste israélien des affaires de sécurité, Yushi Milman: «Le seul pays qui aurait pu fournir des unités de test au Mossad sont les Émirats arabes unis (EAU), car les autres amis, l’Égypte et la Jordanie, ont suffisamment du mal à gérer les besoins de leur population», indiquant que «les appareils avaient été reçus mercredi dernier, de la part des EAU».

«Vivre l’enfer des Palestiniens»

Parlant de la situation que traverse Israël, Gideon Levy, écrivain au journal israélien Haartz a noté : «Après un ou deux jours, Tel Aviv ressemblera à Jénine et tout l’État d’Israël sera encerclé exactement comme l’est actuellement la bande de Gaza».

Il indiqua que les mesures imposées par le gouvernement israélien à ses citoyens à cause du coronavirus, «les obligent à goûter l’enfer qu’ils infligent aux Palestiniens», soulignant les supplices quotidiens vécus par les habitants de Gaza, depuis des décennies sous le blocus imposé par Tel Aviv.

«La situation ressemble à la fin du monde, bien que ce que traverse Israël semble différent du blocus imposé aux Palestiniens, mais la ressemblance ne choquera personne », avait-il regretté.

Mesures draconiennes pour lutter contre le virus

Jeudi dernier, Benjamin Netanyahou avait appelé les Israéliens à rester chez eux, pour soutenir les efforts fournis par son gouvernement dans le cadre de la lutte contre la propagation du coronavirus.

«Nous n’avons plus le choix, les autorités imposeront l’application des lois», avait-il expliqué, informant les citoyens qu’ils ne pourront plus sortir que pour acheter des provisions ou des médicaments.

Rappelons ainsi, que le ministère israélien de la santé avait affirmé avoir détecté 537 cas positifs au Convid-19, alors que les Palestiniens signalent 47 cas en Cisjordanie.

Compte tenu de la crise, les Nations unies soulignent que «Tel Aviv est juridiquement responsable de fournir les services médicaux fondamentaux aux Palestiniens», appelant les responsables israéliens à éviter les différences raciales et à prôner l’humanité, notamment dans cette période de pandémie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...