mercredi, octobre 28, 2020

Les Émirats arabes unis sous surveillance pour des raisons de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme

Courrier arabe

Le Groupe d’action financière (GAFI), chargé de suivre la circulation financière illégale, a décidé de placer les Émirats arabes unis (EAU) sous surveillance, pendant une année, dans le but de limiter les opérations de blanchiment d’argent et de financement du terrorisme.

Jeudi, lors d’un rapport, la GAFI a fait part de son inquiétude au sujet de la capacité qu’aurait Abu Dhabi à lutter contre le financement de groupes terroristes et le blanchiment d’argent, signalant que «les EAU n’agissaient pas suffisamment pour lutter contre le blanchiment d’argent, malgré leur mince progrès récemment marqué dans le domaine».

L’organisme intergouvernemental de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme a donné une note «basse» aux enquêtes menées par les EAU, dans le domaine du blanchiment de l’argent et une note «moyenne» pour les mesures de précaution et les sanctions financières liées à la lutte contre le financement du terrorisme qu’Abu Dhabi a annoncé.

Les demandes imposées par GAFI

Le rapport précisa que «si les EAU échouent à intégrer des modifications, ils se trouveront aux côtés de la Syrie, du Yémen et du Pakistan, des pays qui souffrent d’un sérieux manque stratégique».

Il indiqua que «les EAU étaient conscients des risques liés au blanchiment d’argent et au financement du terrorisme et disposaient d’un haut niveau d’engagement pour améliorer la visibilité des risques et travailler à les minimiser».

GAFI nota également que «les autorités devaient combler le vide dans les secteurs de l’immobilier et du marché des métaux précieux», soulignant que ces deux domaines étaient le terrain de jeux favori des rois du blanchiment de l’argent.

GAFI insista sur l’importance du fait «qu’Abu Dhabi devra renforcer l’utilisation des informations financières, au niveau des affaires de blanchiment d’argent, et travailler à récupérer les frais des crimes», lui demandant de poursuivre les réseaux de blanchiment d’argent en activité.

Les efforts des Émirats arabes unis

Sur ce, il importe de noter que durant les dernières années, les EAU ont renforcé les bases de l’organisation financière, auprès des investisseurs étrangers, qui constituent le centre de l’argent illégale. En 2018, elles ont annoncé une nouvelle loi pour lutter contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme, et ont tenu une collaboration avec les États-Unis pour assurer l’application des sanctions imposées aux groupes islamistes radicalistes.

Toutefois, ces mesures restent médiocres, face aux menaces que représentent les EAU, et aux dangers qu’ils génèrent, dans un domaine où les criminelles sont les grosses têtes du monde entier.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : «L’accord signé avec le Qatar ne compromet pas les autres accords», affirme le...

Le porte-parole du ministère libyen des Affaires étrangères, Mohamed Kablaoui, a affirmé, aujourd’hui mercredi, que «l’accord sécuritaire signé lundi par le Gouvernement d’union nationale...

Reporters Sans Frontières dénonce « les menaces arméniennes » envers une journaliste française

Reporters Sans Frontières (RSF) a dénoncé mardi, sur son site internet, les violentes attaques en ligne contre une journaliste de TF1 après la diffusion de son reportage...

L’Azerbaïdjan annonce un bilan d’au moins 69 morts et 322 blessés parmi les civils...

Les autorités azerbaïdjanaises ont annoncé, mercredi, que les attaques arméniennes contre leurs territoires ont fait 69 morts et 322 blessés parmi les civils. Dans un communiqué rendu public, le parquet général azerbaïdjanais...

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...