mercredi, octobre 28, 2020

«Les pays originaires du blocus du Qatar avaient préparé une invasion militaire contre Doha», révèle une enquête télévisée

Courrier arabe

Le Vice-Premier ministre et ministre d’État aux Affaires de la Défense, Khalid bin Mohammed al-Attiyah, a déclaré que «les pays originaires du blocus de son pays avaient arrangé un plan pour envisager l’invasion militaire de Doha, après avoir coupé leurs relations avec elle».

Les déclarations furent présentées à travers l’émission télévisée «al-Massafa Sifr» (la distance zéro), diffusée dimanche sur la chaîne d’information «al-Jazeera».

L’émission affirma «avoir obtenu des documents, des données et de nouvelles informations révélant l’activité de réseaux organisés secrètement dans le but de diffuser des fausses histoires et de mener des campagnes médiatiques de diffamation contre le Qatar et ses alliés».

Elle signala avoir lancé une investigation intitulée «Rassayel Sitta», indiquant «avoir travaillé durant plus d’une année et demi à suivre les fausses sources ainsi que les vidéos préfabriquées diffusées sur la toile».

«L’équipe de l’émission a pu infiltrer l’un des réseaux et a pu obtenir la liste depuis laquelle se faisait la gestion des plates-formes électroniques», nota l’émission, en précisant que «le hashtag «قطر تدعم الإرهاب» (Le Qatar soutien le terrorisme) fut lancé pour la première fois depuis un compte émirati en 2013, avant d’être réactivé un mois avant le blocus».

L’émission avait également présenté un reportage, révélant les mouvements d’un centre de recherche à Washington, financés par les Emirats arabes unis chargé d’inciter à la haine contre le Qatar, et comment les pays originaires du blocus du Qatar avaient coordonné l’infiltration de l’Agence de presse qatarie (QNA) et lancé des campagnes électroniques organisées pour attaquer le Qatar».

L’émission nota également «avoir obtenu des lettres envoyées par le MAE égyptien, au sujet des mouvements que les pays originaires du blocus du Qatar avaient entrepris au Congrès américain pour prévoir une offensive militaire contre Doha».

Rappelant que le 7 aout dernier, le magazine américain, Foreign Policy avait raconté que «le roi saoudien, Salmane ben Abdelaziz, avait proposé au président américain Donald Trump un plan pour envahir le Qatar», signalant que «Trump avait catégoriquement rejeté l’idée qui lui fut présentée le 6 juin 2017, par téléphone».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Libye : Détails de l’accord signé entre le Qatar et le gouvernement d’union nationale (GNA)

L’accord sécuritaire signé entre le Gouvernement libyen d’union nationale (GNA) et le Qatar s’est intéressé à plusieurs domaines, notamment ceux liés à la lutte...

France: le nombre de décès dus à la Covid-19 a doublé en 24h

Alors que lundi la France avait déjà enregistré le nombre de décès journalier le plus élevé depuis avril -258 morts-, ce mardi il a...

L’Iran renforce sa défense aérienne à la frontière avec l’Azerbaïdjan et l’Arménie

L'armée iranienne a annoncé mardi le renforcement des unités des Forces aériennes dans le nord-ouest du pays, suite à l'escalade des tensions dans la région du Haut-Karabakh, en Azerbaïdjan. Selon le commandant général de la défense...

Accord de normalisation : Des négociations entre Israël et 5 pays arabes à l’issue...

Le ministre israélien des Renseignements, Eli Cohen, a déclaré que des négociations entre Tel Aviv et 5 pays arabes seront intensifiées en vue de normaliser les relations. C'est ce qui...

Le Qatar et le gouvernement libyen signent un accord sécuritaire, dénoncé par les milices...

Le Qatar et le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) ont signé lundi, un accord sécuritaire, au moment où les milices de Khalifa Haftar dénoncent «des...