lundi, octobre 25, 2021

Les Saoudiens appellent au boycott des produits libanais  

Courrier arabe

En Arabie saoudite, la campagne lancée sur Twitter pour boycotter les produits libanais a été fortement soutenue par la population, et ce après que les autorités saoudiennes ont saisie des drogues dans des produits en provenance du Liban.

Vendredi, les autorités saoudiennes avaient annoncé «avoir saisie plus d’un million de pilules de Captagon, trouvées cachées dans des produits en provenance du Liban», en affirmant que «c’était la quatrième tentation du genre qui se fait déjouée».

Dès lors, les Saoudiens ont lancé le hashtag «#حمله_المقاطعه_الشعبيه_للبنان» (campagne populaire pour boycotter le Liban), appelant au boycott de tous ce qui est libanais.

Plusieurs ont accusé des parties libanaises, «de chercher à détruire la jeunesse saoudienne en leur envoyant des drogues», et d’autres ont indiqué que «tous les Saoudiens devaient participer à la campagne, car c’est un devoir national qui prend la défense de la sécurité du pays».

Bodour avait écrit: « On leur envoie des aides pour leur permettre de sortir de leur crise, et eux, ils nos envoient des drogues pour nous plonger dans une crise ».

Une autre partie a demandé aux citoyens saoudiens «de ne plus acheter les produits libanais, quel qu’en soit le type», et une majorité a appelé les employeurs «à renvoyer les employés libanais et à les remplacer par d’autres citoyens saoudiens».

Il est à signaler que cette compagne se présente dans un temps où le Liban est frappé par une crise économique sans antécédent, qui s’est aggravée par les pannes électriques et la pénurie du carburant.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos