jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

L’Europe va-t-elle remplacer le gaz ukrainien par celui du Qatar ?

Courrier arabe

Bloomberg a signalé que «les États-Unis avaient discuté avec le Qatar, afin de le proposer comme fournisseur de gaz pour l’Europe, si la Russie envahissait l’Ukraine».

Bloomberg avait rapporté vendredi, selon des sources renseignées, que «le président américain, Joe Biden, comptait inviter l’émir du Qatar, le cheikh Tamim bin Hamad al-Thani, à visiter la Maison-Blanche, probablement ces prochains jours».

Elle signala : «Les responsables américains veulent réduire les peurs qui hantent les Européens, concernant leur réchauffement cet hiver».

«L’Europe importe 40% du gaz de Russie, et 1/3 du gaz russe envoyé vers l’Europe, passe par l’Ukraine. Donc si la Russie se fait sanctionnée à cause de la crise ukrainienne, le président russe pourra couper ou réduire les quantités de gaz envoyées par la Russie pour l’Europe», ajouta Bloomberg, en parlant des risques qui menacent les économies européennes.

Elle nota : «Le Qatar est un excellent candidat pour remplacer l’Ukraine, car c’est l’un des plus gros producteur de gaz dans le monde, bien que 75% de sa production est exportée aux pays asiatiques en manque d’énergie come le Japon et la Corée du sud, et seulement 5% est envoyée en Europe».

La Maison-Blanche travaille pour aider l’Europe

Bloomberg signala également que «le directeur du Conseil économique de la Maison-Blanche, Bryan Des, avait affirmé que l’administration américaine travaillait avec des partenaires pour fournir le carburant pour l’Europe».

«À court terme, nous travaillons pour que les pays européens aient suffisamment de gaz, pour passer le reste de l’hiver», avait-il déclaré.

Il ajouta : «Washington n’a pas suffisamment de gaz pour l’envoyer là-bas, alors nous travaillons avec nos partenaires pour trouver un moyen d’envoyer plus de gaz aux pays européens».

La crise entre la Russie et l’Ukraine

Durant les dernières semaines, la Russie a déployé près de 100 mille soldats, sur ses frontières avec l’Ukraine.

Washington a signalé que les Russes se préparaient à envahir l’Ukraine, mais Moscou nie de tels scénarios.

La crise a commencé entre la Russie et l’Ukraine en 2014, date où cette dernière a annexé la Crimée en 2014, depuis, les relations entre les deux pays sont tendues et un air de guerre froide s’est installé dans la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos