La capitale Beyrouth a été le théâtre d’affrontements entre les forces de sécurité et des manifestants sur deux places, samedi soir.

La correspondante d’Anadolu a rapporté que « des manifestants ont essayé d’accéder à la place de Nejma près du siège du Parlement, mais la police antiémeute les avait empêchés, puis des renforts de l’armée sont arrivés.

L’agence de presse libanaise a rapporté que « les forces de sécurité ont tiré des grenades lacrymogènes, tandis que les manifestants ont lancé tout ce qu’ils ont trouvé devant eux en direction des forces sécuritaires ».

Le Croix-Rouge libanaise a déclaré, via Twitter, que 4 équipes de la Croix-Rouge travaillent pour aider les blessés (leur nombre n’est pas précisé).

Sur la place Riad al-Solh, dans le centre de Beyrouth, les forces de sécurité ont tiré des grenades lacrymogènes pour disperser les manifestants, selon la correspondante d’Anadolu.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here