dimanche, juillet 25, 2021

Liban: L’armée arrête 7 activistes à Beyrouth

L’armée libanaise a arrêté, vendredi, 7 militants pour avoir participé au blocage d’une route principale au nord de la capitale, Beyrouth.

L’agence de presse officielle libanaise a rapporté que l’armée « avait transporté les jeunes arrêtés dans le contexte de la coupure de l’autoroute Jal El Dib vers la caserne militaire de Sarba (au nord de Beyrouth) ».

“Les sept jeunes arrêtés ont été transférés vers la caserne militaire de Sarba”, a rapporté l’agence de presse libanaise (NNA – Officiel).

Selon la correspondante d’Anadolu, “des heurts ont eu lieu vendredi matin entre l’armée et un certain nombre de manifestants sur l’autoroute Jal El Dib, alors qu’ils tentaient de bloquer la route dans les deux sens”.

“L’armée a fait recours à la force pour disperser les protestataires et rouvrir la route”, a-t-elle ajouté.

Dans un communiqué rendu public, “les révolutionnaires de Jal el-Dib” ont expliqué que “l’objectif de bloquer la route est d’envoyer un avertissement à l’autorité politique que tout gouvernement qui ne répondrait pas aux attentes chutera par la rue”.

Pour “les révolutionnaires de Jal el-Dib”, “libérer tous les détenus est impératif pour éviter l’escalade”. “Nous poursuivrons notre révolution pacifique malgré l’excès de violence dont nous faisons l’objet” ont-ils poursuivi.

Ils ont également appelé “l’autorité politique à assumer ses responsabilités et à désigner un Premier ministre honnête, puis à former un gouvernement de spécialistes indépendants dès que possible”.

Le Liban est, depuis le 17 octobre, le théâtre de manifestations populaires sans précédent, qui ont démarré sur fond de revendications pour une meilleure qualité de vie et des demandes de départ de l’élite politique sans exception, à la suite de la crise économique et financière actuelle.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos