samedi, juin 19, 2021

Liban : « Pas de progrès » dans la formation du nouveau gouvernement

Le Premier ministre désigné du Liban, Saad Hariri, a déclaré, vendredi, qu’aucun progrès n’avait été réalisé dans les négociations pour former un nouveau gouvernement.

Les déclarations de Hariri ont été faites lors de sa rencontre avec le président libanais Michel Aoun au palais de Baabda.

Citant le premier ministre désigné, l’Agence nationale de presse du Liban a déclaré « Il n’y a pas de progrès dans la formation du gouvernement […] mais j’ai expliqué au président l’opportunité en or que nous avons à portée de main. »

« Je suis toujours attaché à ma position de former un gouvernement de 18 ministres, qui soient tous des technocrates », a ajouté Hariri.

« Lors de ma visite en France, j’ai perçu un enthousiasme pour la formation du gouvernement libanais. Le problème est de former un gouvernement composé de technocrates », a-t-il déclaré.

Hariri a rencontré, mercredi à Paris, le président français Emmanuel Macron pour discuter des problèmes auxquels il est confronté pour former un gouvernement.

En octobre dernier, le président libanais a chargé Hariri, le leader du Mouvement du Futur, de former le nouveau gouvernement du pays, moins d’un an après la démission du dernier gouvernement du même Hariri.

Le Premier ministre désigné avait déjà occupé ce poste à deux reprises, de 2009 à 2011 et de 2016 au mois de janvier 2020.

Le Liban n’a pas encore été en mesure de former un nouveau gouvernement, puisque le gouvernement de Hassan Diab a démissionné six jours après l’explosion catastrophique dans le port de la capitale Beyrouth en août dernier, qui a fait plus de 200 morts.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos