24.8 C
New York
dimanche, juillet 21, 2024

Buy now

spot_img

Libye : 4 soldats égyptiens tués et un autre capturé par les forces du GNA

Courrier arabe

Des sources militaires libyennes ont annoncé que 4 militaires égyptiens ont été tués et un autre a été capturé, jeudi soir, par les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), alors qu’elles repoussaient une attaque des milices du général à la retraite Khalifa Haftar, dans l’axe Saleh Eddine, à l’est de Tripoli.

Les sources ont affirmé aux médias que les forces du GNA concevraient les dépouilles, dans la morgue de l’un des hôpitaux, «alors que le prisonnier de guerre, un officier, avait été transféré vers l’une des bases militaires à Misurata, où il sera interrogé», avaient-elles raconté.

L’Égypte serait-elle embarrassée ?  

Les sources ont noté que l’Égypte avait engagé des négociations indirectes, pour se renseigner au sujet du nombre des prisonniers, affirmant que les forces du GNA tenaient jusque-là «5 militaires égyptiens comme prisonniers de guerre».

Selon les sources, ceci est la première fois où les forces du GNA tombent sur des dépouilles d’Égyptiens. Elles indiquent: «D’habitude, les milices de Haftar évacuent leurs morts et leurs blessés, sauf que cette fois, les affrontements étaient tellement féroces, qu’elles ont dû fuir et tout abandonner derrière», et signalent que l’officier avait été capturé alors qu’il tentait de fuir avec un nombre de mercenaires.

Et sans qu’aucun commentaire officiel ne soit annoncé de la part de l’Égypte, plusieurs observateurs redoutent que le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi ait cédé aux tentations, que lui avaient promises les Émirats arabes unis, en échange de l’intervention militaire égyptienne en Libye.

Notons toutes fois que ses évolutions se présentent au moment où le ministre de l’Intérieur du GNA, Fathi Bachagha, avait déclaré que «son gouvernement ne s’opposerai pas à l’idée que les États-Unis construisent une base militaire en Libye, pour lutter contre le terrorisme et éloigner l’implication étrangère».

Il affirma, dimanche, lors d’une conférence de presse à Tripoli: «Les Russes ne sont pas en Libye pour Haftar, mais pour des stratégies plus grandes, qui incluent la Libye et l’Afrique entière», signalant que «la construction d’une base militaire américaine en Libye renforcerai la stabilité».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici