dimanche, octobre 25, 2020

Libye : 4 soldats égyptiens tués et un autre capturé par les forces du GNA

Courrier arabe

Des sources militaires libyennes ont annoncé que 4 militaires égyptiens ont été tués et un autre a été capturé, jeudi soir, par les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA), alors qu’elles repoussaient une attaque des milices du général à la retraite Khalifa Haftar, dans l’axe Saleh Eddine, à l’est de Tripoli.

Les sources ont affirmé aux médias que les forces du GNA concevraient les dépouilles, dans la morgue de l’un des hôpitaux, «alors que le prisonnier de guerre, un officier, avait été transféré vers l’une des bases militaires à Misurata, où il sera interrogé», avaient-elles raconté.

L’Égypte serait-elle embarrassée ?  

Les sources ont noté que l’Égypte avait engagé des négociations indirectes, pour se renseigner au sujet du nombre des prisonniers, affirmant que les forces du GNA tenaient jusque-là «5 militaires égyptiens comme prisonniers de guerre».

Selon les sources, ceci est la première fois où les forces du GNA tombent sur des dépouilles d’Égyptiens. Elles indiquent: «D’habitude, les milices de Haftar évacuent leurs morts et leurs blessés, sauf que cette fois, les affrontements étaient tellement féroces, qu’elles ont dû fuir et tout abandonner derrière», et signalent que l’officier avait été capturé alors qu’il tentait de fuir avec un nombre de mercenaires.

Et sans qu’aucun commentaire officiel ne soit annoncé de la part de l’Égypte, plusieurs observateurs redoutent que le président égyptien Abdel Fatah al-Sissi ait cédé aux tentations, que lui avaient promises les Émirats arabes unis, en échange de l’intervention militaire égyptienne en Libye.

Notons toutes fois que ses évolutions se présentent au moment où le ministre de l’Intérieur du GNA, Fathi Bachagha, avait déclaré que «son gouvernement ne s’opposerai pas à l’idée que les États-Unis construisent une base militaire en Libye, pour lutter contre le terrorisme et éloigner l’implication étrangère».

Il affirma, dimanche, lors d’une conférence de presse à Tripoli: «Les Russes ne sont pas en Libye pour Haftar, mais pour des stratégies plus grandes, qui incluent la Libye et l’Afrique entière», signalant que «la construction d’une base militaire américaine en Libye renforcerai la stabilité».

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Tensions autour du barrage de la Renaissance entre l’Égypte et l’Éthiopie après des déclarations...

Les tensions entre l'Éthiopie et l'Égypte sont vives depuis plusieurs mois autour du barrage de la Renaissance (Gerd). Un conflit dont le président américain,...

Sept cadavres, dont 3 Marocains et un Égyptien, découverts dans un conteneur venant de...

Les restes humains de sept personnes ont été découverts en état avancé de décomposition par la police paraguayenne dans un conteneur en provenance de...

France/ Covid-19 : nouveau record de 45 422 contaminations en 24 heures

La France a enregistré un nouveau record absolu de contaminations au coronavirus avec 45 422 nouveaux cas en 24 heures, a annoncé samedi soir...

Sources : «Les Émirats arabes unis cherchent à entraver la réconciliation entre les pays du...

Des sources privées ont raconté que «les Émirats arabes unis (EAU) cherchaient à entraver la réconciliation que les pays du Golfe tentent de mettre...

Le Qatar, l’Arabie saoudite et d’autres pays arabes félicitent la signature du cessez-le-feu en...

Le Qatar et l’Arabie saoudite, ainsi que plusieurs autres pays arabes ont félicité les deux parties libyennes pour l’accord du cessez-le-feu qu’ils ont pu...