jeudi, décembre 2, 2021

Libye: 5 personnes tuées lors d’un bombardement par la milice de Haftar

5 civils ont été tués, dimanche, et 3 autres blessés, lorsque la milice du général renégat, Khalifa Haftar, a visé des quartiers résidentiels, dans le centre de la capitale libyenne, Tripoli, avec des roquettes Grad.

« La milice de Haftar a ciblé des quartiers civils dans les régions de Souk Al Thalath et Gorje », a déclaré le conseiller médias du ministère de la Santé, Amin Al-Hechmi, à l’Agence Anadolu.

Al-Hechmi a ajouté que l’attaque a tué 4 personnes à Souk Al Thalath et qu’une cinquième personne a été tuée à Gorje.

Les bombardements, au cours desquels la milice Haftar a utilisé des roquettes Grad, ont également blessé 3 civils et causé des dégâts matériels aux maisons, selon al-Hechmi.

Le conseiller médias du ministère de la Santé a signalé que la chute d’un certain nombre de roquettes sur le « Cimetière italien » dans la zone de Souk Al Thalath a provoqué un incendie.

Avec le soutien de pays arabes et européens, la milice de Haftar a lancé, depuis le 4 avril 2019, une attaque infructueuse pour prendre le contrôle de Tripoli, siège du gouvernement internationalement reconnu, tuant et blessant des civils, et causant d’importants dégâts matériels.

L’armée gouvernementale libyenne a par ailleurs réussi, au cours des dernières semaines, à prendre le contrôle d’axes de combat et des camps stratégiques au sud de Tripoli, notamment les camps de Hamza, Yarmouk et al-Tekbali, en plus de la base stratégique « Al-Wattia » (ouest), ainsi que les villes de Badr et Tiji, et la ville d’Al-Asabi’a (sud-ouest de Tripoli) .

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos