lundi, mai 10, 2021

Libye : 8 soldats du GNA tués par un gaz neurotoxique utilisé par les milices de Haftar

Courrier arabe

Huit soldats du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont été tués, après avoir été exposés à un gaz neurotoxique, utilisé par les milices de Khalifa Haftar, dans les axes de combats au sud de Tripoli.

Le porte-parole du centre de la communication militaire de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère), Abdelmalek al-Madani a indiqué que 8 des soldats du GNA avaient perdu la vie, après avoir été exposés à un gaz neurotoxique utilisé comme arme par les milices de Haftar.

«Samedi dernier, lors des affrontements dans l’axe Salah Eddine, les mercenaires de Wagner, qui se combattent au nom de Haftar ont tiré sur les soldats, après les avoir neutralisé avec le gaz», avait-il indiqué, lors de déclarations présentées aux médias.

Fathi Bachagha, le ministre de l’Intérieur, avait annoncé que «plusieurs des soldats du GNA étaient morts à cause du gaz neurotoxique», expliquant durant une conférence de presse, mercredi soir tenue à Tripoli, que «les combattants avaient été paralysés puis abattus», et affirmant «qu’un tel ne pouvait être commis que par Wagner».

Entre temps, le dispositif ambulancier du GNA a annoncé la mort d’un citoyen et a signalé que 3 autres été blessés, après que leur maison fut prise comme cible par les missiles lancés par les milices de Haftar, à Zwitya et à Ain Zara.

Et sans que Volcan de la colère n’annonce du nouveaux concernant les progrès sur terrain, le porte-parole des forces du GNA, Mohamad Qononou, a déclaré que «l’aviation aérienne du GNA menait des vols de reconnaissance dans les airs de Tarhounah et de la base al-Watya, tentant d’intercepter le moindre mouvement des milices de Haftar».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos