mardi, mai 11, 2021

Libye : Al-Sarraj promet de poursuivre Khalifa Haftar

Le Bureau d’information du président du Gouvernement d’union nationale (GNA), a déclaré que le président Al-Sarraj, a discuté, dimanche, avec le procureur militaire sur les procédures juridiques à entreprendre concernent « Les mandats d’arrêt et les procédures d’interrogation de tous ceux qui sont impliqués dans l’offensive », qui oppresse Tripoli et plusieurs villes libyennes, pour pouvoir arrêter tous les hors la loi et les présenter au tribunal.

Il a ajouté, qu’ils avaient examiné des mesures pour surveiller, documenter, et enregistrer les violations des droits et les crimes contre l’humanité qui ont été commis durant l’offensive, et qu’ils avaient étudié l’organisation de dossiers complets pour les présenter aux institutions juridiques locales et internationales spécialisées.

Les enfants de la guerre 

Le Bureau ajoute, que le président avait recommandé aux directions du GNA de traiter dignement les détenus et qu’il avait donné l’ordre de libérer les mineurs, et d’appeler leurs familles pour les récupérer.

 

enfants combattants des forces de Haftar capturés par les GNA

Apres avoir capturé plusieurs rebelles de l’ALN, le GNA accuse Haftar de recruter les enfants et de s’en servir aux combats, « Un crime qui risque de lui coûter cher », selon Al-Sarraj, qui s’affirme décider de le poursuivre en justice et de lui décréter de lourdes sections.

Une situation face à laquelle, la communauté internationale maintient une position « timide », les observateurs estiment que poursuivre Haftar « relève de l’impossible », vue le soutien mondial et la protection que lui fournissent ses alliés.

Vers une victoire 

Dans le même contexte, le Secteur de la défense aérienne de la ville de Misrata, fidèle au GNA, a déclaré avoir abattu un avion de l’Armée nationale libyenne (ALN) sous les ordres du maréchal Khalifa Haftar, dans la région de « Ouadi Al-Rabie », pendant qu’il tentait de bombarder la zone, notant que le pilote avait pu sauter avant le crash.

Une victoire qui inspire une proche libération pour les zones annexes de Tripoli, bien que la bataille soit inégale, face à un ennemi rebelle. La population en Libye espère bientôt retrouver ces moments de joie et plier la page d’un conflit, qui fit un jour l’une des époques les plus sombres de de l’histoire du pays.

 

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos