jeudi, décembre 1, 2022

Libye: au moins 23 morts dans des affrontements entre groupes armés à Tripoli

Au moins 23 personnes ont été tuées et 163 blessées, dans des affrontements entre groupes armés dans la capitale libyenne, Tripoli, a fait savoir, samedi, le ministère libyen de la Santé.

Ces combats ont éclaté dans la nuit de vendredi à samedi, laissant planer le spectre de la guerre.

Plusieurs quartiers de la capitale ont été le théâtre de violents affrontements entre des groupes armés affiliés à l’appareil d’appui à la stabilité et de maintien de l’ordre, « Stability Support Apparatus » du Conseil présidentiel, sous le commandement d’Abdel Ghani al-Kikli, et la « Brigade 777 » relevant du chef d’état-major de l’armée et dirigé par Haitham al-Tajouri, selon le correspondant de l’Agence Anadolu.

Par voie de communiqué consulté par l’Agence Anadolu, le ministère de la Santé a fait état d’un bilan provisoire de 23 morts et 163 blessés, à la suite des combats qui ont secoué la capitale Tripoli.

Dans un communiqué distinct, le ministère a fait savoir que « les hôpitaux publics et les centres de santé relevant du ministère de la Santé à Tripoli, ont été pris pour cible dès les premières heures de l’aube de ce samedi ».

Le ministère de la Santé a exhorté toutes les parties à « épargner à ses services le danger des affrontements armés, de crainte que les combats ne s’étendent davantage et prennent pour cible les hôpitaux de la capitale Tripoli ».

Plus tôt dans la journée, le gouvernement d’union nationale dirigé par Abdulhamid Dbeibeh a condamné, dans un communiqué, les affrontements survenus à Tripoli, les qualifiant de « trahison ».

La Libye traverse une crise politique qui se traduit par un conflit entre deux gouvernements, le premier ayant à sa tête Fathi Bachagha, qui a été désigné par le Parlement, et le second, le gouvernement de Dbeibeh, qui refuse de céder le pouvoir sauf à un gouvernement dûment mandaté par un nouveau Parlement élu.

Ces dissensions font craindre l’éclatement d’une nouvelle guerre civile dans le pays, compte tenu de la mobilisation armée que les forces loyales aux deux gouvernements continuent de mener à Tripoli. Des affrontements armés avaient d’ailleurs eu lieu le 16 mai à Tripoli, après que Bachagha soit entré dans la capitale, avant qu’il ne soit obligé de s’en retirer ultérieurement.

SourceAgences

Dernières infos

Le président de la Fédération française de football prend la défense du Qatar et dénonce des critiques excessives

Le président de la Fédération française de football (FFF),...

Plus de 300 personnes ont été tuées depuis le début des manifestations en Iran

Le commandant de l'armée de l'air des Gardiens de...

La marine israélienne intensifie son activité militaire au large de Gaza

L'armée israélienne a révélé, mardi, que les patrouilles navales...

Cisjordanie: l’armée israélienne démolit deux maisons appartenant à des Palestiniens

L'armée israélienne a démoli, mardi, deux maisons dans l'est...

À ne pas rater

Le président israélien en visite à Bahreïn et aux Émirats arabes unis en décembre prochain

Le président israélien Isaac Herzog se rendra au royaume...

Netanyahu : « Mohammed bin Zayed m’a invité à visiter Abu Dhabi »

L'ancien Premier ministre israélien, vainqueur des dernières élections législatives...

Le président des Émirats arabes unis en visite en Russie mardi

Le président des Émirats arabes unis (EAU), Cheikh Mohamed...

L’indice PMI des Émirats arabes unis chute pour la première fois en 3 mois

L'agence de notation financière Standard & Poor's Global (S&P)...

Libye : Bathily et le Qatar appellent à des élections urgentes pour mettre fin à la crise du pays

Le Représentant spécial pour la Libye et Chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (MANUL), Abdoulaye Bathily, a indiqué s’être arrangé...

Le MAE grec rencontre Haftar à Benghazi, après avoir annulé une visite à Tripoli

Le chef de la diplomatie grecque, Nikos Dendias, a rencontré jeudi, le chef des forces armées dans l'Est de la Libye, Khalifa Haftar, dans...

Libye: les corps de six personnes non identifiées exhumés d’une fosse commune à Tarhouna

Les corps de six personnes non identifiées ont été exhumés d'une fosse commune, découverte mardi, dans la ville de Tarhouna, au sud de la...

Une rencontre secrète entre Khalifa Haftar et le chef des renseignements généraux égyptiens  

Des sources libyennes ont signalé qu’«une réunion secrète a été organisée mercredi à Benghazi, entre le président des renseignements généraux égyptiens, le général Abbas...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here