lundi, mars 8, 2021

Libye : Des enfants parmi les victimes tués lors d’un raid lancé par Haftar au sud du pays   

Courrier arabe

En Libye, des enfants et des civils, appartenant aux tribus des «Tabou», ont été tué lors d’un raid lancé par le général à la retraite «Khalifa Haftar» sur une ville du sud du pays.

Des sources locales ont raconté aux médias que le raid a été lancé hier soir, par un drone, ciblant un quartier de la ville «Oum al-Aranib», qui se trouve au sud de la Libye, à proximité de «Sebha».

Les sources ont signalé que les ambulanciers avaient annoncé la mort de 7 enfants, âgés entre 7 et 15 ans, parmi les victimes, qui étaient en majorité des réfugiés, venus du sud du pays.

Les autres parties auraient des versions différentes

Et alors que des activistes des Tabou avaient publié sur les réseaux sociaux, des vidéos démontrant les cadavres des enfants brulés et couverts de sang, le porte-parole des milices de Haftar «Ahmed al-Mismari» parla d’un raid qui visait un groupe armé des Tabou, tentant de s’emparer des champs pétroliers d’«al-Fil» et «al-Charara», en évoquant la dernière attaque du groupe Tabou, dirigé par «Ali Kenna», qui avaient tenté de s’emparer du champ pétrolier «al-Fil».

«Ahmed al-Mismari» nota également que ses forces avaient lancé des raids ciblant le projet agricole de «Maknoussa» détruisant 25 véhicules armés, et tuant «des dizaines de terroristes».

Par ailleurs, le porte-parole du Gouvernement d’union nationale (GNA), le colonel «Mohammed Qunono», a déclaré que «jeudi, les forces du GNA avaient battu les milices de Haftar et imposé leur contrôle sur de nouvelles positions au sud de la capitale Tripoli».

Il nota que les forces du GNA avaient emprisonné 5 des forces ennemies, indiquant que le chef de l’unité «Tarik ibn Ziyad» et un mercenaire soudanais en faisait partie.

Rappelons que la Libye est, depuis 2011, frappée par la crise de l’instabilité politique et des conflits du pouvoir, alimentée par les ingérences étrangères, au profit des intérêts stratégiques et des enjeux économiques.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos