lundi, octobre 3, 2022

Libye : Haftar encaisse un nouvel échec, et l’ONU dénonce les attaques contre les aéroports  

Courrier arabe

Les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont bloqué les troupes du général à la retraite Khalifa Haftar, qui avançaient vers Tripoli depuis l’axe d’«al-Zetarna», dans un temps où l’aéroport international de Maitika a été à nouveau bombardé au milieu des dénonciations onusiennes.

Des sources militaires ont rapporté à al-Jazeera que «les forces GNA avaient détruit des blindés ennemis, poussant les milices de Haftar à se replier vers leurs positions dans la ville de «Tarhouna», dans le sud-est du pays».

Par ailleurs, des sources locales ont parlé de 3 blessés dont deux dans un état critique, lors d’un raid aérien lancé par les avions de Haftar sur un quartier dans la ville de «Muzreg» au sud libyen.

Des sources locales à Tripoli ont mentionné une nouvelle attaque avec des missiles de type «Grade» sur l’aéroport international de Maitika, expliquant que l’offensive concordait avec l’arrivée en retard de certains avions.

L’ONU dénonce et Johnson veut stopper l’ingérence étrangère  

De son côté, la commission des Nations unies en Libye a dénoncé, lors d’un communiqué «les attaques contre les aéroports de l’ouest libyen, y compris celui de Maitika et de Zouara», signalant que les attaques menaçaient la vie de milliers de voyageurs civils, y compris les employés des Nations unies, et ceux du domaine humanitaire».

Et dans le même contexte, le nouveau premier ministre britannique «Boris Johnson» a signalé lors d’un entretien téléphonique avec le président du GNA «Fayez al-Sarraj» que «le conflit libyen n’avait aucune solution militaire, et que le dialogue est la seule issue disponible».

Johnson affirma que le GNA était la seule autorité légitime reconnue par le Royaume-Uni en Libye, ajoutant que les ingérences négatives de certains pays, aggravait l’ampleur de la crise, et faisaient perdurer la guerre», soulignant que ces implications doivent être empêchées à tout prix.

Rappelons que Khalifa Haftar en tête des milices armées à l’est, et soutenu financièrement et militairement par l’Égypte, l’Arabie saoudite, les Émirats arabes unis, la France, et la Russie, se bat pour le pouvoir, contre les forces du GNA dirigé par Fayez al-Sarraj à l’ouest, et dont l’unique soutien mondiale se limite à dénoncer les violations contre les civils, sans jamais avoir une intervention concrète.

En somme, le conflit du riche pays pétrolier ressemble à un règlement stratégique des enjeux économiques, où Haftar se couvre de la lutte contre le terrorisme, pour servir ses alliés, au détriment de la stabilité des milliers de Libyens dont la vie a été complètement ruinée et anéantie.

Dernières infos

Russie: L’explosion des lignes Nord Stream, un terrorisme sans précédent soutenu par un Etat

La Présidence russe a considéré l'explosion du gazoduc Nord...

Des scientifiques israéliens et marocains signent un accord de coopération dans le domaine de l’énergie

Des scientifiques israéliens et marocains spécialistes de l'énergie ont...

La BBC supprime des centaines de postes dans son service international

La British Broadcasting Corporation (BBC) a annoncé, jeudi, qu’elle...

Face à l’inflation, les Français plus inquiets que jamais

Selon les dernières données publiées vendredi matin par l’INSEE...

À ne pas rater

Les Émirats arabes unis approvisionneront l’Allemagne en diesel et en GNL

Les Émirats arabes unis (EAU) ont convenu dimanche d'approvisionner...

Benny Gantz et le ministre émirati des Affaires étrangères discutent de politique et de sécurité

Le ministre de la Défense d’Israël, Benny Gantz, a...

Allemagne: Scholz entamera samedi une tournée dans 3 pays du Golfe

Le gouvernement allemand a annoncé lundi que le chancelier...

Le ministre émirati des Affaires étrangères rencontre le président israélien

Le ministre des Affaires étrangères des Émirats arabes unis...

L’Algérie remet au Maroc une invitation officielle pour participer au Sommet arabe

Le ministre algérien de la Justice, Abderrachid Tebbi est arrivé à Rabat, ce mardi, pour remettre au ministre marocain des Affaires étrangères, Nasser Bourita...

Libye : Un accord de cessez-le-feu met fin à des affrontements sanguinaires à Zaouia

L’armée libyenne a signalé, lundi 26 septembre, «être parvenu à conclure un accord de cessez-le-feu, entre les fractions armées qui se sont affrontées dimanche...

Tunisie : Un journaliste violemment agressé dans un centre de police

En Tunisie, un journaliste a été violemment agressé vendredi 16 septembre à l’intérieur d’un centre de police à Tunis, poussant le syndicat des journalistes...

Washington exhorte toutes les parties libyennes au dialogue

L'envoyé spécial américain en Libye, Richard Norland, a déclaré, vendredi, que Washington exhortait toutes les parties libyennes à s’engager dans un dialogue et à...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here