samedi, août 15, 2020

Libye : Haftar perd ses positions et 11 de ses milices, face au progrès du GNA au sud de Tripoli

Courrier arabe

En Libye, 11 combattants des milices du général à la retraite «Khalifa Haftar» avaient été tués, lors d’affrontements dans les axes «al-Yarmouk», «Ain Zara» et «Ouadi al-Rabie» au sud de Tripoli, selon des sources proches de l’opération «Borkan al-Ghadab» (Volcan de la colère), affiliée au Gouvernement d’union nationale (GNA).

Les sources avaient signalé que les forces du GNA avançaient, sous la couverture des canons, sur les axes en question, tuant les milices armées de Haftar, qui s’y trouvaient.

Les mercenaires russes reviennent à la scène

Hier samedi, un haut responsable libyen avait déclaré aux médias, que les forces du GNA avaient détruit une chambre d’opération ennemie, dirigée par les mercenaires de la compagnie russe «Wagner», ainsi qu’un entrepôt de munitions, et ce près de la région «al-Tawicha» au sud de Tripoli la capitale.

De sa part, le général «Ahmed Abou Chahma», le responsable militaire de «Volcan de la colère», avait annoncé lors d’un communiqué, que «ses troupes avaient attaqué les positions des milices de Haftar, qui se trouvaient dans l’axe «Ain Zara»», et signala que «l’artillerie lourde avaient touché, avec précision, les collectivités des milices multinationales dans l’axe «Al-Yarmouk»».

L’Égypte cherche à semer le chaos 

Par ailleurs, et dans un contexte politique, «Belgacem Abdel Kader Dobroz», le membre du Haut conseil de l’État en Libye, a critiqué les déclarations du président du parlement égyptien, qui avaient estimé que le parlement de l’Est libyen était le seul représentant légitime de la Libye.

«Belgacem Dobroz» signala que l’Égypte cherchait à imposer son contrôle sur les Libyens, en provocant les coups d’état militaires, et en combattant la révolution qui prône un état civil et souverain.

Rappelons que la tension militaire en Libye est à son apogée, depuis de Khalifa Haftar avait ordonné à ses troupes d’envahir Tripoli, prétendant « libérer la capitale de l’emprise terroriste du GNA ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Covid-19 : 10 nouveaux décès en Algérie et 3 en Libye

L’Algérie a annoncé, vendredi, avoir déploré dix décès liés à la pandémie de la Covid-19 et la Libye en a recensé 3 morts. Le ministère...

L’affaire du blocus aérien imposé au Qatar marque de nouvelles évolutions

Selon le site américain Bloomberg, les quatre pays originaires du blocus du Qatar ont déclaré qu’ils avaient interdit l’aviation qatarie d’utiliser leurs espaces aériens...

Les Palestiniens brûlent des portraits du prince héritier émirati, Mohammed ben Zayed

Plusieurs Palestiniens ont brûlé, vendredi, des portraits du prince héritier des Emirats arabes unis (EAU), Mohammed ben Zayed, lors de manifestations en Cisjordanie, dénonçant...

Égypte : Revu des évènements marquants des massacres de Rabia et d’al-Nahda

À l’occasion du 7ème anniversaire des violentes dispersions des sit-in de Rabia et d’el-Nahda, le 14 août 2013 en Égypte, Courrier arabe a établi...

La dégradation des situations de vie dans les régions de l’est libyen menace-t-elle le...

En Libye, des médias locaux et internationals signalent que la dégradation de la situation de vie et des conditions sécuritaires, ainsi que la crise...