mardi, décembre 1, 2020

Libye : Haftar, soutenu par les Émirats arabes unis et l’Égypte, appelle au «Djihad contre l’envahisseur turc»

Courrier arabe

Lors d’un discours télévisé, le général libyen à la retraite «Khalifa Haftar» a appelé hier soir, à la mobilisation générale et au «Djihad», contre une éventuelle intervention militaire turque, au pays.

Dans un discours transmis depuis «Benghazi», Haftar affirma: «Aujourd’hui, la guerre n’est pas seulement lancée pour libérer la capitale Tripoli, mais elle est lancée contre l’envahisseur ennemi, qui pense que la Libye est une terre désertée par son peuple», en signalant que ses troupes étaient capables de faire face au Turques, qui viendront pour soutenir le Gouvernement d’union nationale (GNA).

Des attaques directes 

Haftar déclara: «C’est un envahisseur, qui rêve de reconstruire l’empire de ses ancêtres en tyrannisant les Arabes et en pillant leurs richesses. Il rassemble ses troupes pour nous envahir, coloniser notre terre et remettre notre peuple à l’ère de l’esclavage», en parlant des Turques.

Il attaqua également le GNA, allié à la Turquie, en signalant: «Ankara a trouvé des traîtres, qui lui permis de conclure l’accord de l’indignité et de la honte». Et demanda au peuple libyen de s’unir, et de porter les armes pour faire face aux ennemis, appelant «les hommes, les femmes, les militaires et les civils au Djihad».

 Message pour le peuple turc

Khalifa Haftar s’est aussi adressé «au peuple ami de la Turquie, avec qui nous somme lié par la fraternité de l’islam», lui demandant de faire face à son président, «téméraire», qui compte «envoyer son armée au péril et semer le chaos dans la région, au plaisir de son grès».

Messages pour les pays arabes

Haftar a également lancé un message «aux pays arabes, à leurs peuples, et à leurs armées, leur signalant que le sultan turc téméraire, tente de déclencher une guerre communautaire, dans la région, contre l’identité arabe, en annonçant la Libye comme étant l’une de ses héritages», expliquant que ceci signifiait, que «toutes les pays arabes, faisaient partie de l’empire de ses ancêtres, oublié par l’histoire, et existant seulement dans son imagination».

Il appela les pays arabes de lui répondre, comme il se doit, et de se préparer à réécrire l’histoire, et de «surveiller leur ennemi, comme il les surveille».

Rappelons que le parlement turc avait approuvé, jeudi, un texte permettant à la Turquie d’envoyer des troupes militaires vers la Libye, en soutien au GNA, qui se bat contre les milices armées de Haftar.

Et bien que rien d’officiel n’ait été annoncé, au sujet du débarquement, plusieurs analystes estiment que les Nations unies et la communauté internationale, qui se battent pour une résolution politique et pacifique, s’opposeront à cette intervention, la jugeant dangereuse pour la stabilité de la région.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Vol historique israélien à destination de Dubaï via le trafic aérien saoudien

Le premier vol cargo de la compagnie aérienne israélienne a décollé, mardi, à destination des Émirats arabes unis (ÉAU) via le trafic aérien saoudien. L’avion...

Le Qatar renouvelle son soutien à un Etat Palestinien avec Jérusalem pour capitale

Mardi, le ministre des Affaires étrangères du Qatar, Mohammed bin Abderrahmane Al Thani, a renouvelé le soutien de son pays aux Palestiniens et a...

Quatre morts dont un bébé, tués par un « conducteur fou » en Allemagne

Une voiture a percuté mardi des passants dans une zone piétonne à Trèves, en Allemagne, faisant quatre morts et une quinzaine de blessés. Le...

Maroc : le quatrième tour du dialogue libyen entame sa deuxième journée

Le quatrième tour du dialogue libyen entame ce mardi sa deuxième journée dans la ville marocaine de Tanger. Les discussions à l'ordre du jour...

Tunisie : Les médecins généralistes en grève en pleine pandémie

Des centaines de médecins généralistes des secteurs public et privé entament une grève de quatre jours à partir du 1er décembre 2020 et ce...