jeudi, février 2, 2023

Libye : La GNA déçu par les parlementaires tunisiens qui avaient refusé la félicitation de Ghannouchi

Courrier arabe

Une source libyenne a signalé que le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) a été déçu par le communiqué diffusé par quatre (04) groupes parlementaires tunisiens, demandant au président du Parlement, Rached Ghannouchi, de rester neutre vis-à-vis du conflit libyen.

La source, tenue à rester anonyme, signala au site Arabi 21 que le communiqué de ces groupes indiquait qu’ils prenaient parti avec Khalifa Haftar. Le communiqué était lancé pour protester le fait que le président de l’Assemblée des représentants du peuple ait félicité al-Sarraj pour la prise du contrôle de la base l’al-Watiya.

Selon la source : «Tripoli a dénoncé le communiqué, qui appela Rached Ghannouchi à rester neutre vis-à-vis d’un conflit où le GNA (la partie légitime reconnue internationalement) se confronte à des milices rebelles».

«C’est exactement comme si un pays arabe se faisait attaqué par les terroristes de Daesh ou ceux d’al-Qaïda et que les autres pays arabes restaient neutres à observer de loin», avait-il expliqué, en exposant la résolution adoptée par Tripoli.

Les détails de l’affaire de près

En Tunisie, jeudi dernier, 4 groupes parlementaires avaient diffusé un communiqué, dénonçant les félicitations que Rached Ghannouchi avait présentées par téléphone à Fayez al-Sarraj, estimant «qu’un tel geste impliquait la Tunisie dans des conflits internes d’autre pays».

Les 4 groupes avaient catégoriquement refusé l’idée que leur pays s’implique dans les conflits régionaux, précisant «que ce chemin contredisait la position diplomatique officielle affichée par l’État tunisien».

Rappelons toutefois, qu’après que les forces du GNA avaient prise le contrôle de la base aérienne d’al-Watiya, Rached Ghannouchi avait félicité Fayez al-Sarraj, lui faisant part de son soulagement, «à savoir que la base située près des frontières tunisiennes revienne aux mains de la légitimité».

Lors de l’appel qui lia les deux hommes politiques, Ghannouchi affirma «qu’aucune solution militaire ne permettait de résoudre le conflit libyen», insistant sur l’importance du retourner à la résolution politique. Il signala également que la Tunisie s’affectait directement de tous ce qui se passait en Libye, et qu’elle se préoccupait du retour de la stabilité et du calme au pays voisin.

Dernières infos

Gaza : Visite d’une délégation d’ambassadeurs et de représentants de l’Union européenne

Une délégation d'ambassadeurs et de représentants des pays de...

France : 3260 morts dans des accidents de la route en 2022

La France a connu en 2022, 3260 décès dans...

Tunisie: l’Union générale tunisienne du travail condamne l’arrestation de l’un de ses membres

L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a condamné, ce...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne...

À ne pas rater

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Biden: Washington s’engage à assurer la sécurité des EAU et des partenaires du Moyen-Orient

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mardi, son...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here