jeudi, mars 4, 2021

La MANUL exprime sa condamnation ferme du bombardement du port maritime de Tripoli par les milices de Haftar

La Mission d’Appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a dénoncé, avec force, mercredi, le bombardement, la veille, par les milices de Khalifa Haftar, du port de Tripoli, qui a fait plusieurs victimes.

C’est ce qui ressort d’un communiqué mis en ligne par la Mission sur son site électronique.

« Le bombardement aurait pu générer une véritable catastrophe si un navire transportant du gaz liquéfié aurait été touché », lit-on dans le communiqué.

La Mission a formé l’espoir de voir le dialogue militaire de Genève reprendre, après l’annonce par le Conseil présidentiel de suspendre sa participation aux pourparlers.

La Mission a appelé à arrêter l’escalade et les actes de provocation, notamment, l’extension de la surface des combats, et le retour au dialogue en tant qu’unique voie pour mettre fin à la crise.

Il a souligné que le port est « une artère vitale de plusieurs villes en Libye qui permet d’acheminer aux citoyens des besoins fondamentaux, notamment, les médicaments, les équipements médicaux, les denrées alimentaires et les combustibles à usage domestique et la production d’énergie ».

Mardi, le Conseil présidentiel du gouvernement de l’entente nationale a suspendu sa participation aux pourparlers militaires de Genève, après les raids menés par les milices de Haftar sur le port de la capitale, ce qui a fait trois morts et 5 blessés parmi les civils.

Dans un communiqué, le Conseil a relevé que « la violation de la trêve, aujourd’hui, a repris en ciblant des services et des commodités civiles dans la capitale. L’objectif, cette fois-ci n’est pas l’aéroport de Mitiga. Les milices ont bombardé le port maritime de Tripoli ».

Les forces de Haftar mènent, depuis le 4 avril dernier, une attaque pour prendre le contrôle de la capitale Tripoli, où siège le gouvernement de l’entente nationale, ce qui a déjoué les efforts consentis par les Nations Unies visant à organiser une conférence de dialogue entre les Libyens.

SourceAgences

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos