mardi, octobre 20, 2020

La MANUL exprime sa condamnation ferme du bombardement du port maritime de Tripoli par les milices de Haftar

La Mission d’Appui des Nations Unies en Libye (MANUL) a dénoncé, avec force, mercredi, le bombardement, la veille, par les milices de Khalifa Haftar, du port de Tripoli, qui a fait plusieurs victimes.

C’est ce qui ressort d’un communiqué mis en ligne par la Mission sur son site électronique.

« Le bombardement aurait pu générer une véritable catastrophe si un navire transportant du gaz liquéfié aurait été touché », lit-on dans le communiqué.

La Mission a formé l’espoir de voir le dialogue militaire de Genève reprendre, après l’annonce par le Conseil présidentiel de suspendre sa participation aux pourparlers.

La Mission a appelé à arrêter l’escalade et les actes de provocation, notamment, l’extension de la surface des combats, et le retour au dialogue en tant qu’unique voie pour mettre fin à la crise.

Il a souligné que le port est « une artère vitale de plusieurs villes en Libye qui permet d’acheminer aux citoyens des besoins fondamentaux, notamment, les médicaments, les équipements médicaux, les denrées alimentaires et les combustibles à usage domestique et la production d’énergie ».

Mardi, le Conseil présidentiel du gouvernement de l’entente nationale a suspendu sa participation aux pourparlers militaires de Genève, après les raids menés par les milices de Haftar sur le port de la capitale, ce qui a fait trois morts et 5 blessés parmi les civils.

Dans un communiqué, le Conseil a relevé que « la violation de la trêve, aujourd’hui, a repris en ciblant des services et des commodités civiles dans la capitale. L’objectif, cette fois-ci n’est pas l’aéroport de Mitiga. Les milices ont bombardé le port maritime de Tripoli ».

Les forces de Haftar mènent, depuis le 4 avril dernier, une attaque pour prendre le contrôle de la capitale Tripoli, où siège le gouvernement de l’entente nationale, ce qui a déjoué les efforts consentis par les Nations Unies visant à organiser une conférence de dialogue entre les Libyens.

SourceAgences

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Un reportage d’al-Jazeera pousse un haut responsable chypriote à démissionner

À Chypre, le président de la chambre des représentants, Demetris Syllouris, a présenté jeudi sa démission, suite à la publication d’un reportage, sur la...

Libye : Les routes vers al-Jofrah définitivement coupées alors que les 5+5 cherchent une...

En Libye, la chambre opérationnelle de Syrte et d’al-Jofrah a annoncé, aujourd’hui mardi, que «toutes les routes qui mènent à al-Jofrah seraient définitivement coupées»,...

Début de la 2e journée des pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5 à...

La 2e journée de la quatrième série de pourparlers du Comité militaire mixte libyen 5+5, a débuté, mardi, au siège des Nations unies à Genève. C’est ce qui ressort de la...

Les Emirats arabes unis veulent ouvrir une ambassade en Israël

Les Emirats Arabes Unis ont exprimé, mardi, leur souhait d'ouvrir une ambassade en Israël, dans le but de renforcer les relations diplomatiques entre les...

Des parlementaires européens appellent au boycott du sommet du G20 présidé par l’Arabie saoudite

Des parlementaires européens ont appelé les dirigeants de leurs pays et les responsables de l'Union européenne à ne pas participer au Sommet du G20, qui se tiendra le...