dimanche, juin 13, 2021

Libye : La ville de Houn en désobéissance civile, demandant l’expulsion des mercenaires des Janjaweed et de Wagner

Courrier arabe

Une source depuis la ville libyenne de Houn a affirmé que la désobéissance civile des citoyens se poursuivait, signalant que «la population exigeait que les milices armées, ainsi que les mercenaires des Janjaweed et de Wagner soient expulsés de leur ville, et ce, à l’ombre d’un assassinat, 6ème du genre, commis par les milices armées alliées à Khalifa Haftar».

La source a raconté à la chaîne libyenne, Libya al-Ahrar, «que la population, en colère, maintenait la fermeture de tous les lieux publics de la ville».

«La désobéissance civile fut annoncée par les habitants, après que des mercenaires armés ont tué le citoyen, Ayman Abou Qassissa, sans avoir justifié l’acte», précisa la source.

Elle ajouta : «Un groupe de manifestants a envahi le siège de la région militaire, affiliée à Haftar, pour protester contre les violations commises par les mercenaires de Wagner et les Janjaweed».

Elle signala également que «les habitants dénoncèrent la répression et les attaques armées menées sur les civils, sans motifs et sans justification, et demandèrent que des enquêtes soient ouvertes dans l’affaire du meurtre de Aymen ainsi que des autres jeunes assassinés et violemment torturés».

«La population a dénoncé les violations extra-judiciaires et non humaines commises à leur encontre, exigeant que les groupes militaires, les véhicule armés, les mercenaires et les Janjaweeds soient expulsés de la ville», avait conclu la source.

Il est à noter que plusieurs rapports médiatiques avaient signalé que «les villes de l’est libyen, se trouvant sous le contrôle des milices de Khalifa Haftar, souffraient de plusieurs problèmes sécuritaires et économiques», appelant la communauté internationale à intervenir pour épargner la souffrance à une population accablée par une décennie de guerre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos