samedi, mai 28, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Libye: le chef du gouvernement annonce l’ouverture de la route côtière

Le chef du Gouvernement libyen, Abdelhamid Dbeibeh, a annoncé dimanche, l’ouverture de la route côtière Misrata-Syrte reliant l’est à l’ouest du pays et fermée depuis près de deux ans.

Plus tôt dans la journée, l’Agence Anadolu a obtenu une déclaration exclusive de la part du porte-parole de la salle des opérations Syrte-Al-Joufra (affiliée à l’armée), Al-Hedi Darah.

« Nous avons convenu, en présence du chef du Gouvernement, Abdelhamid Dbeibeh, d’ouvrir la route Misrata-Syrte, afin d’alléger les souffrances des citoyens et de donner un délai pour le retrait des mercenaires russes de Haftar « , a-t-il indiqué, sans préciser le temps que ceci prendrait.

Dans une publication sur Twitter,, Dbeibeh a écrit ce qui suit : « Nous tournons, aujourd’hui, la page de la souffrance du peuple libyen et nous franchissons une nouvelle étape dans la construction, la stabilité et l’unité ».

Et d’ajouter : « Nous saluons et apprécions tous les efforts sincères qui ont contribué à cet évènement. Ensemble pour construire et travailler pour le développement et la prospérité du pays ! »

La route côtière Misrata-Syrte, reliant l’est et l’ouest, est une route commerciale importante, qui a été fermée depuis l’attaque perpétrée par la milice de Haftar contre la capitale Tripoli, en 2019.

Les mercenaires russes de « Wagner », qui soutiennent la milice du putschiste Haftar, sont basés à Syrte et dans son aéroport.

L’accord de cessez-le-feu, signé le 23 octobre 2020, sous les auspices des Nations Unies, stipulait le retrait de tous les mercenaires étrangers de Libye dans les 3 mois à compter de la date de sa signature, chose qui n’avait pas été appliquée.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos