samedi, juin 19, 2021

Libye : le Comité militaire « 5 + 5 » reprendra ses réunions jeudi à Syrte

Le Comité militaire mixte libyen « 5 + 5 » a annoncé que les pays participants à la conférence de Berlin reprendront leurs réunions, jeudi, dans la ville de Syrte (est).

C’est ce qui est ressorti des déclarations accordées, mercredi, par le membre du comité militaire pour le gouvernement de réconciliation, le général de brigade Mohamed Naqasa, au correspondant de l’Agence Anadolu.

Le Comité militaire mixte libyen, « 5 + 5 », réunit 5 membres du gouvernement libyen légitime et 5 autres des forces de Khalifa Haftar.

« La réunion sera marquée par la présence de la délégation de l’ONU en Libye, et discutera des obstacles ayant empêché la mise en œuvre des termes de l’accord de cessez-le-feu. Les moyens de soutenir et de protéger les observateurs internationaux seront également à l’ordre du jour », a déclaré Nqasa.

Le 23 janvier dernier, le délai de 90 jours concernant l’accord de cessez-le-feu, qui stipule le retrait des mercenaires de Libye, a pris fin sans être appliqué.

Nqasa a ajouté: « Nous discuterons des moyens susceptibles d’éliminer les mercenaires, de désamorcer les mines et tous les obstacles qui entravent l’ouverture de la route Misrata-Syrte. Nous aborderons, également, le dossier de l’échange de détenus ».

Le 28 janvier, l’envoyée de l’ONU en Libye, Stephanie Williams, a appelé le Conseil de sécurité à publier une résolution visant à dissoudre toutes les  »institutions exécutives parallèles » du pays.

Le 23 octobre 2020, les Nations unies ont annoncé que les deux parties au conflit en Libye, étaient parvenues à un accord de cessez-le-feu, dans le cadre des discussions du comité militaire mixte à Genève, en Suisse.

L’accord prévoyait le retrait de tous les  »mercenaires » étrangers de Libye dans les 3 mois suivant cette date.
Depuis lors, la milice de Haftar a violé l’accord de manière sporadique, tout en continuant à s’armer et à mobiliser ses forces.

Depuis des années, le pays riche en pétrole est le théâtre d’un conflit armé, avec le soutien des pays arabes et occidentaux à la milice de Haftar. Ce conflit a provoqué des dégâts matériels et des pertes humaines considérables.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos