jeudi, mai 26, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Libye : Le GNA attaque les positions de Haftar aux alentours de Syrte

Courrier arabe

Le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) a annoncé, aujourd’hui mercredi, que ses forces continuaient à détruire les regroupements des milices, combattant sous les ordres du général à la retraite «Khalifa Haftar», aux alentours de la ville de «Syrte», alors que ce dernier continue à lancer des raids, au sud de Tripoli, tuants les civils et détruisant la région.

Un communiqué du centre informationnel de l’opération militaire «Burkan al-Ghadab» affiliée au GNA, a précisé que les forces du GNA avaient attaqué la région «al-Wachka», qui se trouve près de Syrte.

Entre temps, l’agence de presse «Anadolu» a déclaré que des comptes de réseaux sociaux, liés à Haftar avaient annoncé la mort de 5 membres de la brigade 302, tués par un drone du GNA.

Rappelons qu’hier mardi, les forces du GNA s’étaient retirées de Syrte, après que la ville avait été attaquée par des milices multinationales, parlant d’une tactique militaire, protégeant les 120 mille habitants de la ville.

Haftar continue d’attaquer

Anadolu avait également affirmé, selon des sources, que les affrontements armés se poursuivaient au niveau des axes sud de Tripoli, et que le GNA avait attaqué des positions de Haftar à «al-Khalatat» au sud de la capitale libyenne.

Sachant que depuis quelques heures, le GNA avait annoncé la mort de deux enfants, après qu’un missile lancé par les milices pro-Haftar était tombé sur leur maison, à «Ain Zara», au sud de Tripoli.

La mort des deux enfants se présente, seulement quelques jours après la tragique massacre de l’académie militaire, où un raid de drone émirati, soutenant Haftar, avait tué 30 étudiants.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos