vendredi, septembre 24, 2021

Libye : Le GNA détruit une base que Haftar exploitait pour bombarder les civils

Courrier arabe

Les forces du Gouvernement d’union nationale (GNA) ont annoncé, aujourd’hui, vendredi la destruction d’un hangar de drones et d’avions de transport dans la base aérienne d’«al-Jafra», qui se trouve sous le contrôle des milices armées du général à la retraite Khalifa Haftar.

Le directeur de la chambre d’opération conjointe affiliée au GNA dans la zone ouest, a déclaré dans un communiqué: «Aujourd’hui vers l’aube, un de nos avions militaires a bombardé la base aérienne d’al-Jafra, exploitée par les milices de Haftar pour mener l’offensive armée sur Tripoli la capitale».

Le communiqué publié sur la page officielle de l’opération «Borkan al-Ghadab» (volcan de la colère) a ajouté que «le bombardement a détruit un hangar de drones et un avion de transport de type (Iliouchine Il-76) utilisé pour transporter des munitions et des structures de défense aériennes».

Par ailleurs, des témoins ont raconté que les explosions résultant du bombardement sur la base située à 600 km au sud-est de Tripoli avaient duré jusqu’à une heure tardive.

Des sources libyennes ont affirmé que la base d’al-Jafra a été aménagée par les Émirats arabes unis au profit des milices de Khalifa Haftar «dans le cadre de la politique qui soutient la lutte contre le terrorisme», ajoutant que «ces dernières semaines un drone lancé depuis la base a mené une attaque sur une zone peuplée de civils à Tripoli», alourdissant le bilan des victimes civiles du conflit estimé selon l’Organisation Mondiale de la Santé à plus de mille morts et 5 mille 500 blessés.

Cependant, la communauté internationale et le Conseil de sécurité, manquent d’actions pour résoudre la crise périlleuse, et sauver la population libyenne, qui encaisse le prix de l’instabilité de l’ordre, devenue alarmante au pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos