samedi, janvier 16, 2021

Libye : Le GNA refuse de participer au sommet arabe d’urgence proposé par l’Égypte

Courrier arabe

Le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Tahar Siala, a déclaré que son gouvernement a rejeté l’invitation lancée par le Caire, pour tenir un sommet arabe d’urgence, à l’ombre des dernières évolutions libyennes.

Le ministère libyen des Affaires étrangères a publié, vendredi, un communiqué, signalant que «le ministre Siala avait appelé son homologue omani, Youssef al-Alawi Abdullah, le chef du conseil exécutif de la Ligue des États arabes, pour l’informer que le Gouvernement d’union nationale libyen (GNA) refusait de répondre à l’invitation égyptienne».-

«Siala expliqua à al-Alawi que la Libye était la partie concernée par la réunion et indiqua que le Caire n’avait pas suivi le protocole des démarches avant d’appeler à l’organisation du sommet d’urgence», nota le communiqué.

Il ajouta: «Siala a justifié le refus, en soulignant que la Libye n’a pas été sollicitée par le Caire avant d’appeler au sommet, et que cette dernière n’a pas demandé conseils auprès de Tripoli, tout en affirmant que le dossier libyen a besoin de discussions et d’études approfondies et pas d’une simple vidéoconférence».

Sur ce, il importe de noter que la secrétariat général de la Ligue des États arabes a déclaré avoir reçu une demande, déposée par l’Égypte, annonçant que cette dernière a appelé à l’organisation d’un sommet arabe d’urgence, par vidéoconférence et au niveau des MAE, pour discuter les évolutions libyennes.

Et dans un temps où certains observateurs estiment que «la Ligue des États arabes représente le bras politique du Caire», nombreux d’entre eux affirment que «ce sommet ne changera rien à la situation libyenne, tout comme ses précédents, qui n’avaient jamais pu changer la situation des pays arabes».

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos