jeudi, février 2, 2023

Libye: le gouvernement appelle le Conseil de sécurité de l’ONU à assumer ses responsabilités

Le gouvernement libyen a appelé, dimanche, le Conseil de sécurité de l’ONU, à assumer entièrement ses responsabilités, conformément à la charte onusienne, en transmettant la question des charniers découverts dans la ville de Tarhouna à la Cour Pénale Internationale (CPI).

C’est ce qui ressort d’un message adressé par le ministre libyen des Affaires étrangères, Mohamed Tahar Siala, au Conseil de sécurité, selon un communiqué mis en ligne par le département libyen des Affaires étrangères sur sa page Facebook.

« Le nombre de charniers, après les crimes perpétrés par les milices du général renégat Khalifa Haftar à Tarhouna s’élève désormais à 11. Certaines personnes ont été enterrées vivantes, dont des femmes et des enfants, dans une scène horrible, qui représente une honte pour l’Humanité », lit-on dans le message.

Avec l’appui de plusieurs pays arabes et européens, les milices de Haftar disputent au gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et le pouvoir dans ce pays riche en pétrole.

Siala a appelé la CPI, qui siège à La Haye, à prendre les mesures nécessaires et urgentes pour diligenter une enquête sur les crimes de Haftar et de ses milices à Tarhouna et à déployer les efforts appropriés pour sanctionner devant la justice internationale les auteurs de ces crimes ainsi que les instigateurs.

Siala a mis l’accent dans son message sur l’impératif qu’il y a à ce que le Conseil de sécurité affiche, cette fois-ci une « position ferme » face aux crimes commis par les milices de Haftar à Tarhouna, qui sont assimilables à des crimes contre l’humanité, poursuit le communiqué.

Il a ajouté que le silence observé par le Conseil de sécurité face aux précédents appels lancés par le gouvernement libyen pour prendre une position ferme à l’égard de l’agression contre la capitale Tripoli (ouest) a abouti à ce que l’on constate aujourd’hui comme crimes et découverte de charniers à Tarhouna.

L’armée libyenne a réussi, le 4 juin courant, à libérer l’ensemble des régions que contrôlaient les milices de Haftar, à Tripoli siège du gouvernement.

Le lendemain, l’armée a libéré la ville de Tarhouna (90 km au sud-est de Tripoli), la ville de Béni Walid (180 Km au sud-est de la capitale) et les autres villes du littoral occidental ainsi que la base aérienne d’al-Wattiya et les localités d’al-Jabal al-Gharbi.

SourceAgences

Dernières infos

Gaza : Visite d’une délégation d’ambassadeurs et de représentants de l’Union européenne

Une délégation d'ambassadeurs et de représentants des pays de...

France : 3260 morts dans des accidents de la route en 2022

La France a connu en 2022, 3260 décès dans...

Tunisie: l’Union générale tunisienne du travail condamne l’arrestation de l’un de ses membres

L'Union générale tunisienne du travail (UGTT) a condamné, ce...

Egypte : un incendie, qui s’est déclaré dans un hôpital du Caire, fait 3 morts et 32 blessées

Un incendie dans un hôpital de la capitale égyptienne...

À ne pas rater

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Biden: Washington s’engage à assurer la sécurité des EAU et des partenaires du Moyen-Orient

Le président américain, Joe Biden, a affirmé mardi, son...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

Libye: Le directeur de la CIA s’entretient avec Abdulhamid Dbeibeh et Khalifa Haftar

Le directeur de la Central Intelligence Agency (CIA), William Burns, a rencontré jeudi, le chef du gouvernement d'unité nationale libyen, Abdulhamid Dbeibeh, dans la...

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here