jeudi, juin 1, 2023

Libye : Le gouvernement de l’Est, pro-Haftar démissionne sous la pression des manifestations populaires

Courrier arabe

Le gouvernement de l’Est libyen, présidé par Abdullah al-Thani, a présenté sa démission, dimanche, à l’ombre de la vague de protestations qui a secoué les villes de l’Est contrôlées par les milices du général à la retraite Khalifa Haftar, faisant un mort, tué par les forces de l’ordre dans la ville d’al-Marj, et plusieurs blessés.

Plusieurs médias libyens ont annoncé depuis quelques heures, que «le gouvernement de l’Est a présenté sa démission à Aguila Saleh, le président de la Chambre des représentants du parlement de Tobrouk», indiquant que « la démission sera discutée lors d’une session qui sera organisée en urgence, mardi ».

De sa part, la chaîne Libya al-Ahrar a publié des images démontrant le siège du gouvernement de l’Est, à Benghazi, en feu, signalant que «des manifestants l’avaient immolé».

Par ailleurs, des ONG humanitaires ont appelé à des enquêtes au sujet de la mort du manifestant Said al-Barasi, tué, samedi soir, à al-Marj, par un coup de feu tiré par les forces de la police.

Les ONG ont signalé que «5 autres manifestants avaient également été blessés, dans la ville d’al-Beydha et d’al-Marj, après avoir été attaqués par les forces de l’ordre», déplorant le fait que «la population sortie pour protester contre les mauvaises conditions de vie soit repoussée par une telle violence».

Manifestations nocturnes interdites à Benghazi

Par ailleurs, la chaîne February a rapporté dimanche soir les déclarations présentées par le porte-parole des milices de Haftar, Ahmed al-Mismari, ayant signalé que «les manifestations nocturnes étaient interdites, à Benghazi».

«Les ordres ont été lancés pour que la situation sécuritaire à Benghazi reste stable », avait-il déclaré, en appelant les forces de l’ordre à «protéger la population qui a le droit de protester pacifiquement pour exprimer ses opinions».

Rappelons que jeudi et vendredi, des manifestations se sont déclenchées, à Benghazi, où des centaines avaient protesté contre la situation de vie « devenues insupportables » et contre la corruption.

Ils ont signalé que «les coupures électriques duraient plusieurs heures, et ont déploré la hausse des prix du carburant et des produits alimentaires».

Dernières infos

Tunisie : des personnalités politiques déférées devant le parquet (Front de salut national)

Le Front de salut national (FSN), une coalition de...

Séisme en Turquie et en Syrie : Le Qatar tient à jouer un rôle pour la reconstruction

Le Croissant-Rouge qatari a indiqué, jeudi, que «l’Etat du...

La Commission européenne interdit à ses employés d’utiliser l’application TikTok

La Commission européenne a demandé à ses employés, ce...

Russie : Crash d’un avion de l’armée dans l’ouest du pays

Un avion du ministère russe de la Défense s'est...

À ne pas rater

La France et les Emirats arabes unis discutent des « défis en Ukraine et en Iran »

La ministre française des Affaires étrangères, Catherine Colonna, a...

Abou Dhabi et Doha à la tête des villes les plus sûres au monde

Les deux villes du Moyen-Orient, Abou Dhabi et Doha...

L’émir du Qatar participe à un mini-sommet arabe tenu à Abou Dhabi  

Les dirigeants du Conseil coopératif du Golfe (CCG) ont...

Alors qu’elles comptaient la livrer à Alger, les autorités tunisiennes relâchent la militante franco-algérienne sous la demande des Français

Paris est intervenue, lundi, pour libérer la militante politique et journaliste franco-algérienne, Amira Bouraoui, qui a été arrêtée en Tunisie et qui risquait d’être...

La Libye et l’Italie signent un accord gazier de 8 milliards de dollars

Les compagnies pétrolières libyenne NOC et italienne Eni, ont signé ce samedi, un accord gazier de 8 milliards de dollars, ce qui représente le...

Libye: le calme règne à Tripoli après des affrontements armés

Le calme est revenu jeudi matin dans le sud de la capitale libyenne, Tripoli, après des affrontements armés, mercredi, entre deux forces de sécurité...

Libye: L’Onu espère un accord rapide sur une base constitutionnelle pour tenir les élections

Le représentant spécial du secrétaire général de l’Onu et chef de la Mission d'appui des Nations Unies en Libye (Manul) Abdoulaye Bathily, a souligné...

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici