Le gouvernement libyen d’entente nationale a annoncé, samedi soir, la reprise de contrôle de plusieurs régions sur les axes d’Aïn Zara et de Yarmouk quelques jours après que les forces de Haftar l’aient contrôlées.

C’est ce ressort de la déclaration de Mustapha al-Majai, porte-parole du centre d’information de l’opération « Volcan de la colère » accordée à Anadolu.

Al-Majai a indiqué que « les forces du Volcan de la Colère ont réussi samedi soir à reprendre le contrôle de plusieurs régions sur les axes d’Aïn Zara et de Yarmouk (dans le sud de Tripoli) qui étaient contrôlées par les forces de Haftar ».

Il a affirmé que « les forces gouvernementales contrôlent la situation sur le plan militaire indiquant que les éléments armés de Haftar n’ont pas réussi à accéder à aucune position ».

Plus tôt dans la journée, les forces gouvernementales libyennes ont lancé un assaut contre des positions des troupes armées du général à la retraite Khalifa Haftar dans l’axe Aïn Zara au sud de la capitale, Tripoli.

C’est ce qui ressort du communiqué rendu public par le Bureau de presse de l’opération Volcan de la Colère relevant du gouvernement d’entente nationale.

Le commandant de la salle des opérations terrestres du “Volcan de la colère”, le général Ahmed Abu Shamma a affirmé que l’artillerie lourde a minutieusement ciblé les rassemblements de milices multinationales, à proximité de l’axe de Yarmouk, au sud de Tripoli.

Abu Shamma a indiqué que l’assaut a été mené après que les équipes de surveillance et de reconnaissance aient fixé les cibles pour les attaquer.

Il est à rappeler que les forces de Haftar ont lancé, depuis le 4 avril, une offensive, en perte de vitesse, pour prendre le contrôle de Tripoli, faisant échouer les efforts des Nations Unies pour organiser une conférence de dialogue entre les Libyens.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here