samedi, novembre 27, 2021

Libye: le nouveau président du Conseil présidentiel arrive à Tripoli

Le nouveau président du Conseil de la présidence libyenne, Mohamed Manfi, est arrivé mardi dans la capitale, Tripoli. Il s’agit de sa première visite depuis son élection le 5 février.

Le nouveau Premier ministre, Abdel-Hamid Dbiba, et le vice-président du Conseil présidentiel, Abdallah al-Lafi, étaient parmi la délégation qui a accueilli Manfi à l’aéroport de Mitiga à Tripoli, en provenance de Tobrouk, rapporte le correspondant de l’Agence Anadolu.

Dimanche, le président du Conseil présidentiel libyen, Fayez al-Sarraj, a quitté la Libye après avoir chargé son premier adjoint d’assurer l’intérim en son absence, sans toutefois préciser sa destination ni la date de son retour.

Aucune information n’a été communiquée pour l’instant sur une éventuelle rencontre entre al-Sarraj et Manfi ou autres responsables de la nouvelle autorité exécutive unifiée en Libye.

Le chef du Conseil présidentiel libyen n’a pas divulgué les détails de sa visite à Tripoli, qui intervient peu après sa rencontre avec le président du Parlement de Tobrouk (est), Akila Salah, dans la ville d’Al Qubba à l’est du pays, en vue de préparer un climat propice à accorder la confiance au nouveau gouvernement.

Manfi a également rencontré un certain nombre de parlementaires et de maires des villes voisines d’Al-Bayda (est), lors de sa troisième visite effectuée depuis son élection, dans une ville de la province orientale, après s’être rendu à Benghazi et Tobrouk durant ces trois derniers jours.

Le 5 février, les membres du Forum de dialogue politique libyen réunis à Genève (Suisse) sous les auspices des Nations Unies, ont élu les chefs de l’Autorité intérimaire, pour gérer provisoirement les affaires du pays, jusqu’à la tenue du double scrutin présidentiel et parlementaire prévu le 24 décembre prochain.

La liste victorieuse comprend Mohammed Younes Manfi en tant que président du Conseil présidentiel, ainsi que Moussa Al-Koni et Abdallah Hussein Al-Lafi, en tant que deux membres du Conseil, et le nouveau Premier ministre, Abdelhamid Dbiba.

La Libye, pays riche en pétrole, est en proie à un conflit armé dans lequel les milices du général putschiste, Khalifa Haftar, appuyés par nombre de pays arabes et occidentaux, disputent pouvoir et légitimité au gouvernement libyen, internationalement reconnu, causant des pertes parmi les civils ainsi que d’importants dégâts matériels.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos