lundi, mai 10, 2021

La «Tempête de paix» permet au gouvernement libyen de prendre le contrôle d’une base aérienne et de faire des prisonniers de guerre

Courrier arabe

Le Gouvernement d’union national (GNA), a annoncé, aujourd’hui mercredi, avoir conquis une base militaire appartenant aux milices armées du général à la retraite, Khalifa Haftar, et avoir pris des mercenaires étrangers comme prisonniers de guerre, seulement quelques heures après le lancement de l’opération militaire «Tempête de paix».

Le chef de la chambre opérationnelle conjointe des forces du GNA, le colonel Oussama al-Jouili avait, à son tour, annoncé que les forces du GNA s’étaient imposées dans plusieurs parties de la base aérienne al-Watya, affirmant que «l’opération se menait très bien».

Il annonça, d’après le centre informationnel de Volcan de la colère, «que plusieurs des milices armées de Khalifa Haftar, dont des mercenaires étrangers, avaient été capturés, lors du ratissage de la base, mené dans le cadre de l’opération «Tempête de paix», lancée aujourd’hui par le GNA».

Tempête de paix, la nouvelle opération du GNA

«La chambre opérationnel de Burkan al-Ghadab (Volcan de la colère) a lancé l’opération militaire «Tempête de paix», aujourd’hui dès l’aube, pour cibler les plateformes d’où sont tirés les roquettes qui ont touché la capitale Tripoli», avait annoncé le porte-parole des forces du GNA, le colonel Mohamed Qononou.

Il signala tôt dans la journée, selon le centre informationnel de Volcan de la colère, «que les milices avaient attaqué ce matin de mercredi, plusieurs zones civiles, ainsi qu’un dispositif médical d’urgence et des stocks d’approvisionnement médical», indiquant que l’opération fut baptisée en réponses à leur offensive continuelle.

Selon les dernières informations, les forces du GNA ont repris le contrôle de plusieurs positions, au sud de Tripoli, et ont pu capturer des mercenaires ennemis et détruire des équipements militaires, dont un blindé émirati.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos