vendredi, avril 16, 2021

Libye: Un avion syrien transportant des mercenaires atterrit à Benghazi

Le porte-parole de la salle des opérations de libération de Syrte et Al-Jofra, le général de brigade Abdul-Hadi Dara, a annoncé, mardi, qu’un avion de type Airbus A320 transportant des mercenaires syriens à son bord avait atterri à l’aéroport de Benghazi (Est), pour combattre dans les rangs de la milice du général putschiste Khalifa Haftar.

« Nous disposons de renseignements confirmés que l’avion en provenance de Syrie, appartenant à la compagnie aérienne privée Cham Wings Airlines dont le siège social est à Damas, avec un groupe important de mercenaires syriens à bord, a atterri à Benghazi », a déclaré le responsable militaire libyen.

Il a également fustigé l’inaction des Nations Unies face à la violation régulière du cessez-le-feu par la milice de Haftar, soulignant que bon nombre de mercenaires syriens sont à la solde du général putschiste.

Il est à rappeler que le 23 octobre, les Nations Unies ont annoncé que les parties belligérantes en Libye, ont conclu un accord de cessez-le-feu permanent avec effet immédiat dans le cadre de leurs discussions sous médiation de l’ONU à Genève. Toutefois, cet accord est régulièrement violé par la milice de Haftar en dépit des progrès réalisés par les protagonistes libyens sur les deux plans politique et militaire en vue de régler le conflit par des voies pacifiques.

Samedi, l’armée libyenne a annoncé qu’elle avait observé des renforts militaires de la milice de Haftar dans les régions du sud, à Syrte et Al-Jofra.

Ces renforts interviennent quelques jours après l’atterrissage d’un avion-cargo russe avec des mercenaires syriens, des munitions et divers matériels de guerre à son bord, à la base d’al-Qardabiyah à Syrte.

L’armée a également signalé que 11 bus transportant des mercenaires syriens étaient arrivés auparavant dans la région d’Al-Jofra (300 km au sud de Syrte), en provenance de la région orientale (Benghazi).

A noter que la milice de Haftar a mené récemment des manœuvres à tirs réels en vue de tester de nouvelles armes, et auxquelles des forces aériennes ont pris part, ce qui pourrait frayer la voie à de probables batailles plus graves et plus étendues.

La Libye est depuis des années en proie à un conflit armé. Avec le soutien des pays arabes et occidentaux, la milice de Haftar dispute au gouvernement libyen, internationalement reconnu, la légitimité et l’autorité sur le pays, ce qui a entraîné des morts et des blessés parmi la population civile, ainsi que des dégâts matériels importants.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos