jeudi, décembre 3, 2020

Libye : Un chef militaire libyen parle du plan des EAU et de leur soutien aux milices de Haftar

Courrier arabe

Le colonel «Abdulbasset Tikka», le porte-parole des forces libyennes de la lutte contre le terrorisme, a déclaré que les Émirats arabes unis (EAU) exploitait la base «al-Kharouba», du sud-est du pays, ainsi que les ports de «Tobrouk» et de «Benghazi», pour faire entrer des mercenaires étrangers, qu’ils ont recrutés pour combattre aux côtés du général à la retraite «Khalifa Haftar».

«Abdulbasset Tikka» affirma également que les Émiratis avaient installé une base militaire à «Ras Lanouf», à l’est de la ville de «Syrte», y créant un aérodrome et une base de drone. «Aussi, au niveau des bases d’«al-Jafra» et de «Qasr ben Ghechir», ils ont placé des dispositifs d’écoute émiratis, grâce auxquels des officiers émiratis et français écoutent et surveillent les communications», avait-il ajouté.

Les groupes armés recrutés pour combattre avec Haftar

Commençant à détailler ses propos, le responsable militaire libyen expliqua que les EAU avaient entraîné des groupes de Soudanais et du Tchadiens, dans des camps spécialisés, puis les ont envoyés en Libye, pour combattre avec Haftar. «Ils sont généreusement payés, plusieurs d’entre eux surveillent actuellement les structures pétrolières, alors que les autres combattent dans les axes, au sud de Tripoli», avait-il noté.

Selon lui, les EAU livrent aux milices de Haftar des blindés de tous types et de toutes les tailles. Il souligne que le Gouvernement d’union nationale (GNA) avait pu, jeudi, saisir deux véhicules militaires émiratis, au sud de Tripoli.

Résistance et confiance

Toutefois, «Abdulbasset Tikka» reste confiant et garde espoir, il insiste à souligner que «les enfants de la Libye étaient capables de défendre leur capitale et de repousser l’offensive émiratie».

«Les Libyens s’uniront pour y faire face, de toute leur force, comme fut le cas avec le plan des «Madkhalistes», soutenus par l’Arabie saoudite», déclarent-il en toute fierté.

Implication de l’Égypte et la Russie

Le responsable continue à parler de la situation dans son pays, il signala que l’Égypte avaient rassemblé les combattants pro-Khadhafi, fugitifs en Tunisie et en Égypte, dans des camps d’entrainement en Égypte, puis elle les a envoyés faire la guerre à Tripoli.

Il indique que certains d’entre eux, ayant participé à la guerre contre «Benghazi» et «Darna», furent pris comme prisonniers de guerre, par les forces de l’opération «Burkan al-Ghadab» (Volcan de la colère), et avaient avoué avoir suivi des entraînements militaires en Égypte.

«Tikka» note aussi: «Actuellement, le service des renseignements secrets du GNA suivent de près les mouvements sur terrain, ils ont été informé de la présence d’officiers russes, hors ceux de «Wagner», utilisés comme conseillers militaires, par les EAU», avaient-il déclaré, en affirmant que les détails à ce sujet seront communiqués dès que possible.

Rappelons ainsi que Haftar mène depuis le 4 avril dernier, une offensive armée contre Tripoli, avortant les efforts des Nations unies qui cherchent à trouver une résolution politique entre les deux parties.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Rapport : «Les Émirats arabes unis financent les mercenaires de Wagner qui combattent pour Khalifa...

Le magazine américain, Foreign Policy, a signalé qu’«au moment où Abou Dhabi cherchait à dépenser des milliards de dollars pour acheter des armes américaines,...

France : 326 morts et 12 696 contaminations à la Covid-19 en 24 heures

La France a enregistré 326 décès et 12 696 nouvelles contaminations au nouveau coronavirus, Covid-19, au cours des dernières 24 heures, a annoncé jeudi...

OTAN : L’accord entre Kaboul et les Talibans est un « pas important » vers la...

Le Secrétaire général de l'OTAN, Jens Stoltenberg, a salué l'accord conclu entre le gouvernement afghan et le Mouvement des Talibans, « pour aller de l’avant...

Yémen: 9 civils tués dans un bombardement des Houthis

Neuf civils ont été tués et sept autres ont été blessés, jeudi, par des bombardements de rebelles Houthis sur le complexe industriel et commercial...

Bloomberg : vers une réconciliation entre l’Arabie saoudite et le Qatar

L'Arabie saoudite et le Qatar tentent de parvenir à un accord pour résoudre leur différend de longue date, sous la pression de l'Administration du Président sortant Donald...