jeudi, juillet 29, 2021

L’implication turque en Libye déclenche un sommet arabe d’urgence  

Courrier arabe

L’Égypte a appelé la Ligue des États arabes à tenir un sommet d’urgence, pour discuter la situation en Libye, au moment où le gouvernement turc attend l’approbation parlementaire du texte, qui lui permettra d’envoyer ses troupes militaires, vers Tripoli, en réponse à la demande du Gouvernement d’union national (GNA).

«Nous ne permettrons à quiconque de penser pouvoir prendre le contrôle de la Libye et du Soudan. Et nous ne permettrons à personne de les contrôler, et nous n’abandonnerons jamais l’armée nationale libyenne, dirigée par le maréchal Haftar» avait déclaré le président égyptien «Abdel Fatah al-Sissi» aux médias locaux.

Selon l’appel égyptien, la Ligue des États arabes a annoncé un sommet d’urgence, au niveau des représentants permanents, sous la présidence de l’Irak, afin de discuter les évolutions en Libye.

La réunion se présente après que le gouvernement turc a demandé au parlement d’accélérer la signature du texte, lui permettant d’envoyer des troupes militaires en Libye, et ce depuis que le GNA avait demandé l’activation de l’accord sécuritaire, signé récemment avec Ankara, appelant à un soutien militaire aérien, terrestre et maritime, pour défendre Tripoli des attaques des milices de «Khalifa Haftar».

Haftar se tourne vers al-Sissi pour trouver solution

D’un autre côté, les médias égyptiens avaient annoncé que  le général libyen à la retraite «Khalifa Haftar», accompagné de «Aguila Salah Issa», le chef du Parlement de Toubrok, étaient arrivés lundi au Caire, pour discuter les évolutions de la scène libyenne avec le président égyptien.

La visite représente la quatrième du genre, depuis que Haftar a lancé son offensive armée contre Tripoli, ignorant les dénonciations internationales, et s’appuyant sur le soutien de l’Égypte et des Émirats arabes unis.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos