L’Iran s’est félicité de l’accord conclu par la Turquie et la Russie au sujet de la province d’Idlib

 La diplomatie a permis d’éviter un nouvel affrontement armé en Syrie, s’est félicité mardi le ministre iranien des Affaires étrangères, au lendemain de l’accord russo-turc sur l’instauration d’une zone démilitarisée dans la province d’Idlib.

« La diplomatie intensive et responsable mise en oeuvre ces dernières semaines et poursuivie lors de mes visites à Ankara et à Damas, puis lors du sommet Iran-Russie-Turquie à Téhéran et de la réunion de Sotchi, a permis d’éviter la guerre à #Idlib avec un engagement ferme en faveur de la lutte contre le terrorisme. La diplomatie fonctionne », se félicite Mohammad Javad Zarif sur Twitter.

Vladimir Poutine et Recep Tayyip Erdogan se sont mis d’accord lundi sur la création d’une zone démilitarisée pour séparer les forces gouvernementales et la rébellion.

Cette zone tampon sera en place à la mi-octobre et les rebelles « d’orientation radicale », y compris le Front Al Nosra, en seront exclus et devront quitter la région.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here