samedi, mai 21, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

L’OMS envisage de soigner 18 mille enfants souffrant de malnutrition au Yémen

L’Organisation mondiale de la Santé (OMS) a annoncé, jeudi, de nouvelles directives thérapeutiques pour traiter 18 000 enfants souffrant de malnutrition aiguë sévère au Yémen.

Selon un communiqué des Nations unies, « huit hôpitaux Yémen recevront des aides sous forme de médicaments et des équipements. Ainsi, les agents de santé bénéficieront d’une formation adéquate pour soigner les enfants de moins de cinq ans ».

« Environ 18 000 enfants yéménites seront pris en charge au cours des 9 prochains mois », avec le soutien du Centre d’aide humanitaire et de secours du roi Salmane (Arabie saoudite).

De son côté, Adham Abdel Moneim, représentant de l’OMS au Yémen, a déclaré que « cette action sauvera la vie de milliers d’enfants et contribuera à améliorer leur santé ».

Selon lui, « le programme contribuera également à réduire les taux de maladies et de mortalité liés à la malnutrition au Yémen », a rapporté le même communiqué.

En février 2021, les Nations unies ont affirmé que la malnutrition aiguë menace un demi-million d’enfants de moins de cinq ans en 2021 au Yémen.

Depuis près de 8 ans, le Yémen est le théâtre d’une guerre continue entre les forces fidèles au gouvernement légitime, soutenues par une alliance militaire arabe dirigée par l’Arabie saoudite voisine, et les Houthis soutenus par l’Iran, qui contrôlent des gouvernorats, dont la capitale, Sanaa , depuis septembre 2014.

Jusqu’à la fin de 2021, la guerre avait fait 377 000 morts et causé 126 milliards de dollars de pertes à l’économie yéménite, selon les Nations unies, tandis que la majeure partie de la population du pays, au nombre d’environ 30 millions, est devenue dépendante de l’aide internationale, provoquant l’une des pires crises humanitaires dans le monde.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos