mardi, janvier 19, 2021

L’opposition égyptienne refuse l’intervention des Émirats arabes unis en Libye

Courrier arabe

Un groupe d’opposants égyptiens basé à l’étranger a dénoncé, jeudi, « les interventions des Émirats arabes unis en Libye », en expliquant que le « plan d’Abu Dhabi en Libye, qui consiste à soutenir le projet du général à la retraite Khalifa Haftar, menace la sécurité nationale égyptienne».

National Working, une organisation qui regroupe des politiciens issus de différents groupes politiques égyptiens, a publié un communiqué pour « commenter la situation en Libye ainsi que l’alliance antirévolutionnaire qui continue à défier la volonté des peuples ».

Lors de son communiqué, « National Working » a condamné le projet de Khalifa Haftar, soutenu par les Émirats arabes unis et par le régime d’al-Sissi, en ajoutant que « les milices de Haftar ne peuvent pas être considérées comme une armée nationale puisqu’elles ont tué des milliers de civils et qu’elles refusaient jusqu’à maintenant toutes les tentatives politiques pour mettre fin à la crise dans le pays ».

Le groupe égyptien a également exprimé son refus quant à « une éventuelle intervention militaire égyptienne en Libye ».

Notons qu’al-Sissi avait déclaré, lundi, qu’il « engagerait son armée en Libye » si les milices de Khalifa Haftar venait à « rencontrer des difficultés dans sa lutte contre le terrorisme », suite aux échecs que Khalifa Haftar subit.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos