jeudi, juillet 29, 2021

L’UE invite à Bruxelles le ministre iranien des Affaires étrangères

L’Union européenne a invité le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, à une visite à Bruxelles, sur fond de meurtre du Commandant de la Force al-Quds, lors d’un raid aérien américain en Irak.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, dimanche, par le le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell.

Le communiqué a révélé qu’un entretien téléphonique a eu lieu entre Borrell et Zarif, samedi. Toutefois, la date de la visite n’a pas été annoncée.

En effet, le responsable des affaires étrangères et de la sécurité de l’Union européenne, Josep Borrell a fait savoir que l’objectif de l’Union européenne est d’apaiser les tensions au Moyen-Orient.

Soleimani avait été tué vendredi à l’aube, ainsi que le vice-président d’al-Hachd al-Chaabi Abou Mehdi al-Mouhadis et 8 autres personnes qui étaient en leur compagnie, dans un raid aérien américain ayant ciblé deux voitures sur la route de l’aéroport de Bagdad.

Dimanche, le président américain a menacé de bombarder 52 « cibles importantes » en Iran, si Téhéran venait à cibler des positions américaines, en représailles à des déclarations de responsables iraniens de « venger » la mort de Soleimani.

L’Union européenne a invité le ministre iranien des Affaires étrangères, Mohammad Javad Zarif, à une visite à Bruxelles, sur fond de meurtre du Commandant de la Force al-Quds, lors d’un raid aérien américain en Irak.

C’est ce qui ressort d’un communiqué rendu public, dimanche, par le le Haut représentant de l’UE pour la politique étrangère, Josep Borrell.

Le communiqué a révélé qu’un entretien téléphonique a eu lieu entre Borrell et Zarif, samedi. Toutefois, la date de la visite n’a pas été annoncée.

En effet, le responsable des affaires étrangères et de la sécurité de l’Union européenne, Josep Borrell a fait savoir que l’objectif de l’Union européenne est d’apaiser les tensions au Moyen-Orient.

Soleimani avait été tué vendredi à l’aube, ainsi que le vice-président d’al-Hachd al-Chaabi Abou Mehdi al-Mouhadis et 8 autres personnes qui étaient en leur compagnie, dans un raid aérien américain ayant ciblé deux voitures sur la route de l’aéroport de Bagdad.

Dimanche, le président américain a menacé de bombarder 52 « cibles importantes » en Iran, si Téhéran venait à cibler des positions américaines, en représailles à des déclarations de responsables iraniens de « venger » la mort de Soleimani.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos