mardi, octobre 20, 2020

L’UNICEF s’efforce d’évaluer l’impact du coronavirus sur la santé physique et mentale chez l’enfant

« Ce que nous avons appris d’Ebola en Afrique de l’Ouest, c’est que la fermeture des écoles n’est pas toujours saine pour les enfants. Pour de nombreux enfants pauvres qui ne vont pas à l’école, ne pas avoir le seul repas disponible par jour qu’ils reçoivent à l’école est un énorme défi », a expliqué Dr Luwei Pearson, cheffe par intérim de la Section de la santé à la Division des programmes de l’UNICEF, dans un entretien accordé à ONU Info.

Portail sur le coronavirus et mises à jour
Les lecteurs peuvent trouver des informations et des conseils sur le nouveau coronavirus (2019-nCoV) fournis par l’Organisation mondiale de la santé et les agences des Nations Unies ici.
Pour les nouvelles quotidiennes d’ONU Info, cliquez ici.

Face à la situation due à la pandémie de Covid-19, le Dr Pearson a noté que l’UNICEF, mais aussi les gouvernements et le système des Nations Unies dans son ensemble, se trouvaient confrontés à une situation inédite.

« Personne ne prévoyait que les écoles seraient fermées, que les usines seraient fermées et que les frontières seraient fermées. Bien que le taux de mortalité chez les enfants soit relativement faible, l’effet secondaire sur les enfants dû à la fermeture des écoles affecte leur bien-être mental et physique », a-t-elle déclaré.

Elle a précisé que dès janvier, face à ce qui se passait en Chine, l’UNICEF s’est efforcé de soutenir « un apprentissage sain à la maison afin que les enfants puissent continuer à interagir avec les autres, être attentifs ».

Le Dr Pearson a également expliqué que l’UNICEF collectait des données pour savoir par exemple ce qui arrive aux bébés nés de mères positives au Covid-19 et notamment si l’allaitement est sûr.

« Nous en sommes aux premiers jours et les choses ne sont pas encore claires », a-t-elle souligné, notant que beaucoup de données initiales proviendront de la Chine, d’où est partie la pandémie.

La Directrice exécutive de l’UNICEF, Henrietta Fore, a lancé de son côté mercredi un appel aux bailleurs de fonds.

« Notre travail pour fournir aux enfants santé, éducation, nutrition et protection n’a jamais été aussi critique. Avec des millions d’enfants déracinés, touchés par les guerres, morts de causes évitables, déscolarisés ou privés de vaccins essentiels, le besoin de soutien n’a jamais été aussi grand », a-t-elle souligné dans un communiqué de presse.

« L’UNICEF s’efforce d’aider à prévenir la propagation du virus parmi les communautés des pays touchés. Nous partageons des informations précises sur la manière de protéger les familles, fournissons des kits d’hygiène et médicaux aux écoles et aux centres de santé, et atténuons l’impact de l’épidémie sur l’accès des enfants à la santé, à l’éducation et aux services sociaux », a-t-elle ajouté. « Aujourd’hui plus que jamais, nous comptons sur nos donateurs pour continuer à soutenir notre mission pour ceux qui n’ont rien et personne – malgré ces moments difficiles ».

SourceONU Info

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos

Arabie saoudite : Le boycott des produits turcs adopté par les compagnies et rejeté par...

Un groupe de compagnies saoudiennes actives dans les secteurs du commerce et de l’industrie a annoncé, dimanche, le boycott des produits turcs, joignant la...

Première visite officielle d’un comité israélien au Bahreïn dénoncée sur les réseaux sociaux

Encore une fois, des Bahreïniens et des Arabes ont dénoncé l’accord de normalisation que Manama avait conclu avec Tel-Aviv, félicitant les manifestations que des...

Le ministre de la Tolérance émirati accusé de viol, par une femme britannique

Une femme britannique a accusé le cheikh Nahyan bin Mubarak Al Nahyan de l’avoir agressée sexuellement alors qu’elle travaillait au lancement du festival littéraire Hay...

Le Congrès américain à Al-Sissi : la question des droits de l’homme est une...

Dans une lettre adressée à Abdelfattah Al-Sissi dont le Washington Post a eu une copie, 56 membres du Congrès américain ont souligné l'importance de la question...

L’Azerbaïdjan libère 13 villages de la province de Jabrail

L'Azerbaïdjan a libéré 13 villages de la province de Jabrail, de l'occupation arménienne. L'annonce a été faite par le Président azerbaïdjanais, Ilham Aliyev, lundi sur Twitter. Il a précisé...