vendredi, mai 27, 2022

La forte demande pousse le Qatar à augmenter sa production de gaz à 64%

Le ministre de l’Energie du Qatar, Saad Charida al-Kaabi, a signalé...

La Russie suspend l’approvisionnement de la Finlande en électricité

La plus grande compagnie d'électricité de Russie, Inter Rao,...

Diplomate tunisien : « Une visite prévue du Président Kaïs Saïed en Russie »

Une source diplomatique tunisienne a révélé que des efforts...

L’Allemagne et l’Autriche se disent prêtes à payer le gaz russe en roubles

L'Allemagne et l'Autriche se sont dites prêtes à payer...

L’Allemagne serait sur le point de fournir des chars antiaériens à l’Ukraine

Les médias allemands ont rapporté, ce mardi, que Berlin...

Macron entame une visite de deux jours au Moyen-Orient

Le président français Emmanuel Macron entame ce vendredi, une visite de deux jours au Moyen-Orient avec une étape au Qatar, aux Émirats Arabes Uni, et en Arabie-Saoudite.

Il fixe à ce voyage officiel, « trois priorités ».

« Stabilité régionale, lutte contre l’islamisme radical, promotion de l’attractivité de la France : ces trois priorités, je viens les porter aux Émirats arabes unis, au Qatar et en Arabie saoudite » a-t-il fait savoir sur ses réseaux sociaux.

Il estime en effet qu’un « part » de la « sécurité » des français « se joue au Moyen-Orient » et souhaite agir « pour résoudre les crises qui engendrent instabilité, terrorisme et souffrances ».

Le chef de l’Etat assure qu’il « faut poursuivre, approfondir, clarifier ce qui doit l’être, parler à tous ceux qui peuvent contribuer ».

Il doit rencontrer successivement les trois hommes forts de la région: le prince héritier d’Abou Dhabi Mohammed Ben Zayed Al-Nahyane (MBZ), l’émir du Qatar Tamim Ben Hamad al-Thani, et le prince héritier saoudien Mohammed Ben Salmane (MBS).

Au menu des discussions, figurent notamment la question des élections libyennes, la crise au Liban ou encore le nucléaire iranien.

Selon la presse française, Emmanuel Macron doit par ailleurs signer plusieurs gros contrats dont l’un portant sur la vente d’une dizaine de Rafale aux Émirats Arabes Unis.

Tout au long de cette visite, il sera accompagné par les patrons d’Airbus, de Thalès, de Safran, d’Air Liquide et d’EDF, ainsi que par plusieurs de ses ministres dont la ministre des armées, Florence Parly.

SourceAgences

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

Dernières infos